L’église catholique de Maurice célèbre demain, le 15 août, la fête de l’Assomption, qui marque l’élévation miraculeuse et la présence corporelle de la mère de Jésus-Christ, la Vierge Marie, au ciel après sa mort.
Le mois d’août, du 1er au 17, c’est aussi un temps de célébration pour 27 prêtres du diocèse de Port-Louis, qui fêtent leur anniversaire sacerdotal. Ils s’agit de Serge Ah Kong (15 août 1958), Jean-Pierre Arlanda (17 août 2008), Henri Arthé (5 août 1990), Steve Babooram (6 août 2000), Michel Boullé (15 août 1955), Eddy Coosnapen (6 août 1995), Jean-Max Coowar (4 août 2002), Jean-Michael Durhône (7 août 2005), Jean Bernard Fricot (17 août 2008), Philippe Goupille (11 août 1968), Jocelyn Grégoire (17 août 1986), Georgy Kenny (4 août 1996), Sylvio Lodoiska (6 août 1995), Marcel Maillot (11 août 1968), Leonardo Mero (15 août 1997), Gérard Mongelard (1er août 1993), Michel Moura (6 août 2006), Georges Piat (15 août 1966), Jacques Piat (5 août 1979), Pierre Piat (5 août 1990), Augustin Rakotonomenjanahary (8 août 1998), Jean-Claude Ranaivoson (9 août 2003), Laurent Rivet (5 août 2007), Gérard Sullivan (2 août 1970), Alex Têtu (14 août 1983), Louis Sylvain Victoire (23 août 1998) et Adrien Wiehe (15 août 1955).
Le père Hervé de Saint Pern, curé de l’Immaculée Conception, explique que ces ordinations interviennent au mois d’août car les études des séminaristes se terminant au mois de juin, les futurs prêtes se préparent ainsi pendant le mois de juillet à la cérémonie sacerdotal qui a lieu alors au mois d’août, afin de pouvoir exercer leur ministère au mois de septembre. Autre explication du prêtre : le mois d’août est le temps des vacances dans les séminaires en Europe et les responsables peuvent venir assister aux cérémonies d’ordination de leurs séminaristes dans leurs pays respectifs.
Le père Alex Têtu, curé de la paroisse de Coeur Immaculée de Marie et aumônier du Centre de préparation au mariage (CPM), célèbre aujourd’hui les 30 ans de son sacerdoce. Il a reçu l’ordination sacerdotale, le dimanche 14 août 1983, dans la cour de l’église de Saint Sauveur (paroisse fondée par le père Jacques Désiré Laval en 1841 à Bambous), au cours d’une messe célébrée par Mgr Jean Margéot, évêque de Port-Louis et de nombreux prêtres, en cette veille de la Fête de l’Assomption.
L’évêque s’est attaché dans sa brève allocution à rappeler les devoirs du prêtre envers son Pasteur, l’église, le peuple de Dieu et ceux de tous les baptisés envers le prêtre. Mgr Jean Margéot a aussi souligné le sacrifice de la vie familiale, de la carrière et de la sécurité que le prêtre consentit quand il choisit cette forme de service de l’église et de la communauté humaine.
S’adressant aux invités à son ordination comme l’évêque, en créole, le père Alex Têtu a repris les points développés par son pasteur. Il a demandé que l’on ne place pas le prêtre sur un piédestal — seul Jésus-Christ étant la vedette et le serviteur —,  mais qu’on le soutienne dans le service particulier au sein de la communauté. Le curé de la paroisse de Bambous, le père Serge Ah Kong, a été très applaudi quand il a rappelé, ému, qu’il fêtait ces jours-ci le 25e anniversaire de son ordination. « Je ne pouvais savoir alors qu’en cette occasion un nouveau prêtre allait nous être donné. Vraiment, les voies du Seigneur sont étranges », a-t-il déclaré.