L’évêque de Port-Louis, qui avait deux artères partiellement bouchées, a subi hier une intervention chirurgicale relative à la pose de “stents”. Dans l’entourage de Mgr Maurice Piat, on affirme que    l’opération « s’est bien passée » et qu’il se porte mieux. Cependant, il reste toujours en observation médicale et, à sa sortie de clinique, prendra un temps de convalescence. L’évêché communiquera les nouvelles de l’état de santé de l’évêque de Port-Louis ultérieurement.
Mgr Piat avait été admis en clinique hier matin. Ceux l’ayant rencontré lors de différentes fonctions officielles du diocèse de Port-Louis ces derniers temps avaient constaté que l’évêque était visiblement « très fatigué ». C’est d’ailleurs pour des raisons de santé que celui-ci n’avait pu se rendre, le week-end dernier, au Thabor pour présider la messe qui clôturait la journée de la marche des vocations.
C’est le père Labour qui administre le diocèse depuis hier, comme c’est d’ailleurs à chaque fois le cas lorsque l’évêque de Port-Louis est absent du pays. Mis à part les affaires courantes du diocèse, soulignons le projet “Kleopas” – une vaste évaluation de la mission de l’Église dans la société mauricienne dans plusieurs domaines –,  lancé officiellement en novembre dernier par Mgr Piat et que ce dernier suit personnellement. Plus de 10 000 personnes seront sondées dans le courant de cette année et le rapport de l’évaluation sera présenté en 2016.