Pour le président de la République, en maintenant une relation aussi serrée avec l’Inde, toute l’île Maurice pourra bénéficier de son développement économique, la Grande Péninsule étant appelée à devenir un géant mondial dans un proche avenir. 
Sir Anerood Jugnauth s’exprimait lors d’un spectacle au Centre Indira Gandhi pour la culture indienne (IGCIC), organisé vendredi dernier par la Mauritius India Friendship Association (MIFA) dans le cadre du 65e anniversaire de l’indépendance de l’Inde.
Les Mauriciens s’attendent à une compréhension mutuelle entre eux et les Indiens, affirme le président de la République. Ils espèrent profiter du développement économique du pays et avancer très vite, poursuit-il. À ce jour, dit sir Anerood Jugnauth, le pays a bénéficié de l’Inde en maintenant des liens très serrés. Il estime tout à fait normal que la fête nationale indienne soit célébrée à Maurice. Par le passé, rappelle-t-il, l’indépendance de l’Inde était célébrée dans tous les baitkas de Maurice. SAJ souligne la grande contribution de la MIFA dans le resserrement des liens entre les deux nations, ajoutant que Maurice ne s’épargne aucun effort pour maintenir ces liens.
De son côté, le Haut commissaire indien p.i. à Maurice, Prashant Pise, constate que l’Inde s’est effectivement engagée dans un développement rapide, qui devrait se faire en lien avec la société. Il cite le président indien Manmohan Singh pour dire que ces projets de développement sont suivis et gérés avec beaucoup de dextérité. Si Maurice et l’Inde continuent à marcher main dans la main comme elles l’ont fait jusqu’aujourd’hui, les deux pays bénéficieront du développement, estime-t-il.
Le président de la MIFA, Mooneelall Ramphul, devait parler de la coopération entre les deux pays en citant le soutien de la marine indienne dans la lutte contre les pirates dans l’océan Indien. Pour lui également, il est tout à fait normal que Maurice célèbre l’indépendance de l’Inde, car « the bond that binds us to India defies time ».
M. Ramphul a rendu un hommage à l’ex-Haut commissaire indien à Maurice Madhusudan Ganapathi pour sa contribution au maintien et à la consolidation des liens entre les deux pays. M. Ganapathi a récemment quitté Maurice et prendra ses nouvelles fonctions au Foreign office de l’Inde, à New Delhi, le 1er septembre. Il sera le Foreign Secretary (West) et sera appelé à traiter avec quelque 140 pays. Son successeur est attendu à Maurice durant la première semaine de septembre.