La fête nationale du Pakistan a été marquée hier par une réception donnée par le Haut Commissaire du Pakistan Ulfat Hussain au centre culturel islamique, à Plaine-Verte. Le président de la République Kailash Purryag – ainsi que Navin Ramgoolam, Rashid Beebeejean et des parlementaires de la majorité et de l’opposition –, étaient présents pour l’occasion, de même que sir Anerood Jugnauth et son épouse.
Selon certaines personnes présentes à la cérémonie d’hier, le Premier ministre en a profité pour « tâter le pouls » au sujet de la réforme électorale. Ce à quoi certains lui auraient répondu que la question de “best-losers” doit être « traitée avec des pincettes ».
Après le toast traditionnel, Navin Ramgoolam a discuté avec des invités, dont le président du Centre culturel islamique Farad Aumeer, avant de regagner son bureau afin de mettre la dernière main à son livre blanc sur la réforme électorale.