Navin Ramgoolam a affirmé que la vision de son gouvernement s’inscrivait dans une perspective allant jusqu’à 2015 et après, rejetant ainsi toute possibilité d’élections générales anticipées.
« Nous continuerons à créer de la prospérité non seulement pour notre génération mais aussi pour les générations futures », a dit le Premier ministre. « Il nous faut continuer à travailler et à agir en patriote, à avancer dans l’unité et la stabilité vers l’avenir et à amener la prospérité jusqu’en 2015 et après », a ajouté Navin Ramgoolam.
Le chef du gouvernement a annoncé qu’un texte de loi sur la réforme électorale sera présenté dans l’esprit du nation building pour plus de justice. Pour Navin Ramgoolam, le nouveau programme gouvernemental correspond au troisième cycle économique dans lequel il s’est engagé depuis 2005. Il a rappelé qu’à l’arrivée de son gouvernement au pouvoir le pays était dans une situation catastrophique au point où le Premier ministre sortant avait déclaré que c’était une « situation dramatique sans précédent » et que « le pays se trouvait dans un état d’urgence économique ».
« Tous les indicateurs économiques étaient au rouge. Nous avons pris des décisions courageuses et avons entrepris des réformes. Nous avons réussi à arrêter le déclin économique et avons retiré le pays du précipice dans lequel il se trouvait. Malgré la crise économique internationale, nous avons continué à amener la prospérité », soutient Navin Ramgoolam.
« Nous avons apporté plus de FDI que nos prédécesseurs alors qu’il n’y avait pas de crise. Nous continuerons avec notre vision qui consiste à mettre l’homme au centre du développement. Nous voulons plus de croissance, plus d’emplois et nous assurer que les gens soient plus prospères. »
———————————————————————————————————————————
Cehl Meeah (leader du Front socialiste mauricien): « Je veillerai à que les mesures soient concrétisées »
Cehl Meeah s’est dit satisfait de l’ensemble du discours programme. Tout ce que le leader du Front socialiste mauricien avait souhaité pour combattre la pauvreté, soutient « a été évoqué ». « En tant que membre de Parlement, je veillerai à que ces mesures soient concrétisées. » Quant à son adhésion à la majorité, Cehl Meeah soutient que sa présence au Parlement en dit long.
———————————————————————————————————————————
Serge Clair (chef-commissaire de Rodrigues) : « Satisfait des mesures concernant l’agriculture »
Le chef commissaire de Rodrigues Serge Clair, présent hier au Vaghjee Hall, a pour sa part déclaré qu’il était satisfait des mesures préconisées pour le secteur agricole, des Technologies de l’information et de la Communication et la santé.