Le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, a souligné sa volonté de donner au secteur agricole mauricien ses lettres de noblesse. « Il faut que ce secteur améliore sa part de contribution au PIB du pays. En Inde, la part dans le PIB se situe autour de 22 %. Je trouve inacceptable que la part de ce secteur au Produit intérieur brut de Maurice se situe à environ 3 %. Et cela va en diminuant d’année après année », dit-il.