Cela fait aujourd’hui 15 jours que Sabrina Beguinot, 35 ans, attend le retour de sa fille de 15 ans, Marie Émilie Juliana. La dernière fois qu’elle l’a vue remonte au 1er janvier dernier à 18 heures, à leur domicile à Cité Grande-Rivière-Nord-Ouest.
Il pleuvait des cordes ce jour-là, se souvient Sabrina, rencontrée par Le Mauricien hier matin. « Ma fille est allée à la boutique et à la boulangerie pour acheter à manger puis est rentrée », ajoute-t-elle. Après avoir ramené les commissions à la maison, elle est à nouveau sortie, prétextant aller acheter des sucreries à la boutique du coin mais n’est jamais rentrée. Elle portait un t-shirt blanc et des leggings marron. « Elle n’avait rien pris d’autre avec elle », explique cette mère de trois enfants. « Plusieurs habitants de la localité m’ont affirmé avoir vu Juliana à Grande-Rivière-Nord-Ouest, lundi », raconte-t-elle, mais celle-ci ne s’est toujours pas pointée chez ses parents.
Toutefois, il ne s’agirait pas de la première fugue de son aînée, qui en est à sa quatrième escapade. « Elle a déjà quitté la maison pendant cinq jours auparavant ; à une autre reprise durant deux jours, et la dernière fois, l’an dernier, pendant quatre jours ». Lors de sa précédente fugue, le personnel du poste de police de Baie-du-Tombeau l’avait retrouvée et l’avait conduite au poste de police avant d’alerter ses parents. Lorsque la jeune fille avait été questionnée par sa mère, elle lui a dit qu’elle était allée chez des amis, sans toutefois lui donner plus de précisions. Depuis que Juliana a quitté la maison, il y a 15 jours, l’adolescente a contacté sa mère au téléphone à deux reprises, lui demandant de ne pas s’en faire car elle allait bien. Lorsque Sabrina lui a demandé quand elle rentrerait, Juliana ne lui a donné aucune indication précise et lui a raccroché au nez après lui avoir dit « Je t’aime ». Sabrina a essayé de la contacter à ce même numéro, par la suite, mais sa fille est restée injoignable.
« À chacune de ses fugues, je lui ai donné une nouvelle chance en pensant qu’elle changerait mais cela ne l’a pas empêchée de fuguer à nouveau », se lamente-t-elle, en larmes. De plus, l’adolescente, une élève de la SSS de La Tour-Koenig, a échoué sa Form IV l’an dernier et n’est pas retournée au collège cette année.
Marie Émilie Juliana Beguinot mesure environ 1 m 65, est brune, a de longs cheveux bouclés et est de forte corpulence. Elle est saine d’esprit. Toute information disponible à son sujet peut être communiquée à la police sur le 999, le 148, le 208 0034/5 ou en se rendant au poste de police le plus proche.