Presque un mois après la disparition de Gavi Sunnassee (17 ans) et de sa cousine Dhanasri (14 ans), la Criminal Investigation Division (CID) du sud a mis sous surveillance les adeptes d’une secte, qui auraient incité les ados à s’enfuir de chez eux.
Les limiers ont questionné quelques membres de ce groupe pour obtenir des détails sur les disparus après avoir obtenu des informations selon lesquelles les deux cousins se terraient chez l’un d’entre eux. Ces individus n’ont pas été inquiétés à ce stade de l’enquête. Entre-temps, la police avance que le dossier est toujours d’actualité, même si les opérations de recherche ont diminué en intensité. « Nous ne faisons plus de descentes sur une base quotidienne comme auparavant, nous effectuons plutôt des targeted operations à la lumière des informations que nous recevons », indique une source proche du dossier. Les proches des cousins gardent toujours espoir de les retrouver sains et saufs.
Gavi Sunnassee, qui habite Mon Désert Road, Plaine-Magnien, avait quitté sa maison le matin du 31 juillet et il a récupéré sa cousine Dhanasri chez un professeur qui donnait des leçons particulières. L’enseignant a affirmé à la police les avoir vus prendre place dans un taxi vers une destination inconnue. Entre-temps, le père de la jeune fille, habitant Fabien Road, Ville-Noire, est allé la récupérer et a été informé qu’elle était déjà partie. À mesure que les heures passaient, l’inquiétude gagnait les deux familles. En fouillant dans les affaires de son fils, les parents de Gavi Sunnassee sont tombés sur plusieurs lettres dont l’une d’elle où il affirme qu’il compte mettre fin à ses jours avec sa cousine. Ces correspondances ont été remises à la police qui souhaite déterminer s’il s’agit bien de l’écriture du jeune homme. Les enquêteurs ont interrogé les parents du jeune homme qui avancent avoir noté un changement de comportement chez lui depuis quelques semaines. Ils ont d’abord cru que l’approche de ses examens du School certificate (SC) serait la cause. Mais, ils ont par la suite appris que Gavi Sunnassee fréquentait une secte, et ils estiment que les adeptes ont manipulé les jeunes. Les amis des ados ont également été approchés par la police, mais aucun d’eux n’a pu fournir d’informations sur leur destination.