Plus d’une semaine après que la disparition d’Ashvin Kumar Nunkoo a été signalée à la police, ses proches sont toujours dans le flou quant à ce qui a pu lui arriver le samedi 23 juillet. Aurait-il commis l’irréparable ? C’est ce que tente notamment de déterminer le personnel de la brigade criminelle de Rivière-des-Anguilles après avoir vu la liste des derniers SMS envoyés par le disparu.
Depuis que la disparition d’Ashvin Kumar Nunkoo, un habitant de Beau-Bassin de 30 ans, a été rapportée au poste de police de Rivière-des-Anguilles, dans la soirée du samedi 23 juillet, ses proches ne dorment plus sur leurs deux oreilles. En effet, ce jour-là, Ashvin, qui était venu passer le week-end chez sa mère à Rivière-Dragon, Rivière-des-Anguilles, avait quitté la maison de cette dernière vers 13 heures pour aller faire du jogging dans les parages de Bénarès. Depuis, le jeune homme n’est jamais rentré chez lui. C’est lorsqu’elle s’est aperçue que son fils n’avait toujours pas donné signe de vie durant la soirée que sa mère s’est rendue au poste de police de la localité pour rapporter sa disparition. Aussitôt, le personnel de la Special Support Unit (SSU), la Police Dog section, les membres de la Criminal Investigation Division (CID) et les forces régulières ont lancé des recherches, mais celles-ci n’ont rien donné jusqu’à présent.
La CID de Rivière-des-Anguilles ne compte laisser aucune piste au hasard afin de retrouver Ashvin Kumar Nunkoo. Les enquêteurs ont interrogé sa petite amie, une étudiante domiciliée dans le nord de l’île, avec qui il est en couple depuis six ans. Celle-ci a soutenu avoir reçu un SMS du disparu avant qu’il aille courir ce jour-là. Ashvin Kumar Nunkoo lui avait dit qu’il avait l’intention de se rendre à la plage après son jogging et les messages contenaient également des éléments laissant sous-entendre qu’il avait l’intention de commettre l’irréparable. Contactée ce matin par Le Mauricien, la petite amie d’Ashvin Kumar Nunkoo devait s’abstenir de tout commentaire. Mais Kesha, la soeur du disparu, est pour sa part convaincue que son frère n’aurait pas pu commettre un tel acte. Elle raconte que ce dernier était très gentil et qu’il n’avait jamais eu de démêlés avec qui que ce soit. Kesha affirme que sa famille poursuit les recherches afin de retrouver le jeune homme et qu’une battue a été entreprise par ses proches hier dans les environs de Bénarès. Elle réclame une rencontre avec le Commissaire de Police Mario Nobin afin d’effectuer une demande pour que plus de policiers soient déployés pour les recherches.