Cela fait quatre jours que Gavi Sunnassee, 17 ans, et sa cousine Dhanasri Sunnassee, 14 ans, n’ont plus donné signe de vie. Plusieurs unités de la police sont mobilisées lors de différentes opérations en vue de les retrouver, en vain jusqu’à présent. Le cellulaire du jeune homme étant éteint depuis le 31 juillet, les Casernes centrales comptent solliciter l’aide des opérateurs téléphoniques pour déterminer la dernière fois où Gavi Sunnassee a passé un appel et si une antenne relais a pu le capter.
Les proches redoutent le pire étant donné que, dans une lettre, l’adolescent a fait part de son intention de s’en « remettre à Dieu » car faisant face à des problèmes personnels. Ainsi, sa famille s’est rendue à Gris-Gris, Le Bouchon et les plages alentours pour chercher les deux jeunes dans la journée de mercredi. Aucun corps n’ayant été découvert, elle garde cependant l’espoir de les retrouver sains et saufs. Les proches des deux disparus leur lancent un appel, leur demandant de revenir à la maison ou, même, de simplement les contacter.
De son côté, la police privilégie la thèse d’une fugue car les Sunnassee n’ont reçu aucun appel suspect ou demande de rançon. Gavi Sunnassee, qui habite Mon Désert Road, Plaine-Magnien, avait quitté la maison le matin du 31 juillet et a récupéré sa cousine Dhanasri chez un professeur qui lui donnait des leçons particulières. L’enseignant a affirmé à la police les avoir vus prendre place dans un taxi. Le père de la jeune fille, habitant Fabien Road, Ville-Noire, qui est ensuite allé récupérer sa fille, a été informé que cette dernière était déjà partie. À mesure que les heures passaient, l’inquiétude gagnait les deux familles. En fouillant dans les affaires de Gavi Sunnassee, les parents sont tombés sur plusieurs lettres, dont l’une dans laquelle il dit compter mettre fin à ses jours avec sa cousine. Ces correspondances ont été remises à la police, qui souhaite déterminer s’il s’agit bien de l’écriture du jeune homme. La CID de Mahébourg a interrogé les parents du jeune homme, qui avancent avoir noté un changement de comportement dans l’attitude de leur fils depuis quelques semaines. Ils ont cru que l’approche de ses examens du SC en était la cause avant d’apprendre par la suite que Gavi Sunnassee fréquentait une secte. Ils n’écartent pas la possibilité que les deux jeunes aient été manipulés. Leurs amis ont été approchés par la police, mais aucun n’a pu fournir d’informations sur la destination des deux cousins.
La police a lancé un avis de recherche officiel pour toute information sur les disparus. Gavi Sunnassee est de teint clair, mesure 1m70, est de corpulence moyenne et a les cheveux courts. Sa cousine Dhanasri Sunnassee, elle, est également de teint clair, est maigre, mesure 1m60 et possède des cheveux noirs. Le jour de la disparition, celle-ci portait un jean bleu, une blouse verte et une paire de tennis roses. Tous deux sont sains d’esprit. Toute information sur les disparus doit être communiquée à la police, soit par téléphone (999, 208-0034/35), soit en se rendant au poste de police le plus proche.