Hier matin, des officiers de la Scene of Crime Office (SOCO) se sont rendus au poste de Rivière-des-Angulles pour prélever des échantillons dans une 4×4 saisie, garée dans la cour du poste de police de la localité, appartenant à l’un de deux suspects et dans laquelle de traces de sang ont été retrouvées. “Il est encore tôt pour nous prononcer. Nous préférons attendre les résultats”, a confié à Week-end un enquêteur proche de ce dossier.
Quant aux deux suspects, ils ont comparu en Cour sous une charge provisoire de séquestration. La police a objecté à leur remise en liberté. Les enquêteurs soupçonnent que Rajkumarsing Manthoorah, alias Dhiraj, aurait été victime d’un règlement de comptes. Depuis, plusieurs unités de la force policière, dont la Criminal Investigation Division (CID) et la Major Crime Investigation Team (MCIT), sont mobilisées pour le retrouver.
Selon nos sources, le trentenaire, maçon de profession, n’aurait pas été vu depuis le 1er mai, soit quelques jours après qu’il aurait eu une discussion avec les deux suspects. “La discussion avait eu lieu tout près d’une boutique”, a confié une source à Week-End, hier matin.
“C’est un habitant de la localité, avec qui Dhiraj travaillait, qui nous a averti sque ce dernier ne s’était pas présenté sur son lieu de travail. D’où la démarche pour le retrouver. Nous vivons dans l’angoisse. Nous sommes très bouleversés.” Dhiraj, père d’une fille, est connu comme quelqu’un de très populaire dans la région.
Par ailleurs, Chrystelle Camangue, habitant bloc No 5 aux résidences de la NHDC Cottage, a consigné une déposition hier matin au poste de police de Goodlands pour signaler la disparition de sa fille Marie Agnès Océanne Aristide, âgée de 14 ans, depuis mercredi dernier. “Mardi soir, ma fille m’a demandé la permission de se rendre chez son père, qui habite à Baie-du-Tombeau depuis que nous vivons séparément. J’ai refusé. Mercredi matin, elle est partie sans m’avertir. Je suis sans nouvelles depuis. Nous sommes bouleversés. Je lui demande de revenir le plus vite possible”, dit sa mère.