Depuis vendredi dernier, Soupamah Rayvadee Rhungapen, 66 ans, est portée manquante. Vers 13 h, elle se trouvait dans les arcades Salaffa à Curepipe pour faire du shopping, mais Soupamah Rayvadee Rhungapen, connue sous le nom de Madame Motay n’est jamais rentrée. Cette pensionnaire d’un home, à St Paul, est en bonne santé mais souffre de dépression.
Le jour de sa disparition elle portait un ensemble jupe et blouse noire avec des fleurs blanches et rouges, des sandalettes et des lunettes. Elle a des cheveux noirs bouclés courts, un teint clair et avait un sac à main noir.