Franceau Grandcourt, Jean Nicolas Volbert, Marie Thérèse Agathe, Zetth Félicité et Rozaire Perrine ont pris la décision de se dissocier du leader du Mouvement Rodriguais (MR), Nicolas Von Mally.

« La décision qui a été prise a été mûrement réfléchie. Avant les élections, nos mandants nous ont encouragé à ne plus croire dans le leadership de Nicolas Von Mally. Nous lui avons demandé de prendre un congé politique, ce qui n’a pas abouti », a fait ressortir Franceau Grandcourt. Les dissidents sont d’avis que les dernières législatives sont le reflet de la politique du leader.

« C’est avec beaucoup de regrets que je prends mes distances », a-t-il ajouté. Une lettre à l’intention du président de la République, Pradeep Roopun, a été déposée dans ce sens ce mardi 25 février.