Alors qu’elle envisageait le pire pour cette année en raison d’une pluviométrie prévue déficitaire pour l’été 2016, la Central Water Authority (CWA) revoit sa copie et annonce une distribution normale d’eau jusqu’au mois de décembre. C’est ce que nous a indiqué la responsable de communication de l’organisme, soulignant à ce jour, avec les dernières pluies qui ont arrosé le pays, principalement sur le plateau central et les versants est et sud, que les réservoirs cumulent en moyenne 95,4% de leur taux de remplissage.
La pluviométrie enregistrée entre mars et mai 2016 occasionne une situation normale dans le régime de distribution d’eau, explique la CWA, qui fait ressortir que si en mars 2016 le niveau des réservoirs était de 88% comparé à mars 2015 où il était de 95,5%, pour les deux derniers mois, en l’occurrence en avril et mai 2016, ce taux s’élevait à 93,7% et 95,4% respectivement, soit légèrement supérieur à cette même période en 2015 où il était de 91,1% et 86,2% respectivement. D’où l’annonce de la CWA de pouvoir assurer une distribution normale d’eau sans coupures drastiques jusqu’au mois de décembre 2016. Cependant, certaines régions dont Vallée Pitot, Ste- Croix, Vallée des Prêtres, Goodlands, Cap Malheureux, Bel Air, entre autres, ne percevront l’eau que 12 heures par jour, contrairement à d’autres zones de l’île.
Pour plus d’efficacité dans la distribution, la CWA a entamé une série de travaux de replacement de tuyaux vétustes dans divers parties de Maurice. Il faut savoir que, selon le bureau de statistiques, le taux moyen de pluviométrie enregistré dans l’île a augmenté de 13,5% en 2015. Il s’avère que le volume total d’eau potable traitée par les différentes stations à travers l’île a également augmenté de 7% pour la même période, passant de 229M m3 en 2014 à 245M m3 en 2015.
 Bagatelle Dam opérationnel  fin 2017
Outre le remplacement des tuyaux vétustes enclenché depuis 2011 et qui continue, la CWA a fait cette année l’acquisition de neuf nouveaux camions-citernes qui assureront la distribution en cas de besoin dans les régions où les abonnés peinent encore à recevoir l’eau potable. L’organisme souligne que plusieurs projets, dont des travaux de rénovation à Rivière du Poste, aux stations de traitement de La Nicolière et de Mont Blanc, devraient être enclenchés pour assurer un meilleur stockage et une distribution adéquate à travers l’île.
Il soutient également que le projet de Bagatelle Dam (prévu pour desservir les régions de Port-Louis et des basses Plaines-Wilhems, et également une partie de la côte ouest) devrait être prêt d’ici fin 2017-début 2018. Pour rappel, la pose de la première pierre a eu lieu en mars 2012 et ce barrage était prévu pour être opérationnel en décembre 2014. Mais il a accusé du retard à cause de gros problèmes techniques relevant principalement de la nature du sol.