Les pluies diluviennes de la semaine écoulée ont contribué à rehausser davantage le niveau d’eau. À hier, cinq réservoirs principaux affichaient un taux de remplissage de 100%, alors que le taux de remplissage moyen pour l’ensemble des réservoirs de Maurice, excluant Bagatelle Dam, s’élevait à 96,7%.

Ce dernier relevé de la Water Ressources Unit indique que le niveau d’eau actuel est le double de ce qu’il était à pareille date l’année dernière. En effet, cinq réservoirs, à savoir Mare-aux-Vacoas, La Nicolière, Piton du Milieu, Midlands et Mare Longue, sont remplis à 100%. L’année dernière à la même date, ils affichaient respectivement 48,2%, 63,1%, 39,1%, 37,3% et 56,2%. Le réservoir de La Ferme, qui affichait 29% le 26 janvier 2017, est à ce jour rempli à 77,8%, alors que le Bagatelle Dam affiche un taux de 86,9%.
Si les réserves, incluant les nappes phréatiques, ont repris des couleurs, les coupures sont toujours d’actualité dans certaines régions. Il s’agit principalement des régions du Sud, notamment Chamouny, Chemin Grenier, Surinam, Riambel, entre autres, en raison, selon la Central Water Authority (CWA), des réparations sur le réseau. Provision a été faite pour que les camions-citernes sillonnent certaines régions pour les approvisionner. Selon nos informations, la situation devait être rétablie hier soir.

Dans d’autres régions où la distribution n’est pas régulière, en dehors des horaires de distribution de la CWA, c’est principalement dû au fait que des pompes de surface ont été éteintes en raison de l’eau boueuse et de débris accumulés dans les rivières, à l’instar de la station de traitement de Pailles. À d’autres endroits, plus précisément dans l’Est, la CWA a réduit ses heures de distribution, en raison toujours de l’eau boueuse obstruant les filtres.
Si les réservoirs sont remplis presque à 100% en moyenne, aucune indication ne transpire quant à une décision éventuelle de la CWA de revoir ses horaires de distribution à travers l’île pour soulager ses abonnés.