Le manque accru d’eau dans de nombreuses régions de l’île a été ces dernières semaines à l’origine de plusieurs manifestations. L’élan de mécontentement a débuté à Pailles pour s’étendre jusqu’à Trou-d’Eau-Douce, Trois Boutiques et tout récemment à Camp Levieux, où les habitants se sont retrouvés contraints à descendre dans la rue pour faire entendre leurs cris de colère.
Nafisah Peerbaye, responsable de communication à la CWA, attribue ce problème à un défaut structurel. Pour calmer les esprits, il a fallu que pas moins de quatre camions citernes soient dépêchés à la National Housing Development Corporation (NHDC) de Camp Levieux. Toujours selon Nafisah Peerbaye, les travaux entrepris par la NHDC ont été complétés hier. Il a fallu procéder à l’installation de pompes dans les neuf blocs considérés comme prioritaires. De plus, elle ajoute que la NHDC a accepté d’entreprendre les travaux à ses frais en raison de l’infrastructure défectueuse.
Par ailleurs, des actes de vandalisme sur des installations de la CWA contribuent à amplifier le problème de distribution. En effet, des valves ont été saccagées, ce qui a provoqué de grosses coupures à Beau-Bassin. Le problème a toutefois été résolu hier matin. Le même incident est survenu à Congomah, d’où des coupures à Montagne Longue. Au Morne, ce sont des tuyaux qui ont été emportés. Hier matin, des perturbations ont été notées au niveau de Cité Beau Séjour à à Quatre-Bornes mais le problème a été vite résolu.