Le Conseil de District de Savanne a élu son nouveau président et vice-président hier. Il s’agit de Rajiv Luchmun et Khousraj (Dany) Sola, qui représentent les villages de Bois-Chéri et de Bel-Ombre respectivement.
« C’est un privilège pour moi d’avoir été élu président du Conseil de District. Ce sera d’autant plus un honneur de travailler avec la nouvelle équipe gouvernementale et avec sir Anerood Jugnauth. » Telle est la première réaction de Rajiv Luchmun après son élection à Savanne. Ce dernier, qui a été conseiller pendant ces dix dernières années, accède pour la première fois à ce poste.
Âgé de 40 ans et père de deux enfants, Rajiv Luchmun travaille à son propre compte. Dans son village de Bois-Chéri, il est connu pour être proche du MSM. Selon lui, il y a encore beaucoup à faire dans la région et il compte profiter de son mandat pour réaliser les projets restés en suspens. « Nous ferons de l’éclairage des terrains de foot une priorité afin de permettre à nos jeunes d’avoir des loisirs sains. Nous souhaitons également développer le Trou Kanaka pour en faire un site touristique. Cette proposition avait déjà été faite par le passé, mais rien n’a été fait. »
De son côté, Khousraj Sola, aussi connu comme Dany, a été élu vice-président sur le fil, soit à dix contre neuf. C’est un sentiment de soulagement qui l’animait après cette épreuve. « Nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là. Je remercie tous ceux qui m’ont soutenu et nous allons travailler ensemble pour le développement des villages, surtout ceux qui ont été délaissés. »
Représentant du village de Bel-Ombre, Dany Sola est connu comme membre des forces vives et comme travailleur social. Il a travaillé pendant 20 ans dans l’hôtellerie et s’est par la suite lancé à son propre compte « pour avoir plus de temps à consacrer au travail social ». C’est la 2e fois qu’il est élu comme conseiller. Contrairement au président, Dany Sola dit être « neutre » et n’affiche pas d’affinité avec les partis au niveau national. « Je m’entends bien avec tous les députés du No 14. Maya Hanoomanjee, Hervé Aimée ou encore Alan Ganoo ont tous répondu quand nous avons fait appel à eux. »
Père d’un petit garçon de 4 ans, il dit avoir plein de projets et s’appuie sur cette élection comme une motivation pour les réaliser.