“Je fais de toi la lumière des nations”. C’est sur ce thème qu’une messe a été dite mardi après-midi en l’église Sainte-Anne, à Stanley, Rose-Hill. Cette cérémonie religieuse interculturelle, qui revêtait un caractère national, était organisée par les membres de l’Indo Mauritian Catholic Association (IMCA). L’eucharistie a été présidée par le curé de la paroisse de Notre Dame de Lourdes, le père Gérard Sullivan, qui a remplacé l’évêque de Port Louis, Mgr Maurice Piat, actuellement à Londres pour des soins.
Le curé de la paroisse de Ste-Anne, le père Maria Paschal Sundaram, ainsi que les pères André Sunassee, Tristan et Séraphin ont concélébré la messe, qui a durée plus d’une heure. A cette occasion, des prières ont été dites en langue tamoule, en français et en créole. Lors de son sermon, le père Henri Arthé, aumônier de l’IMCA et Supérieur des prêtres spiritains, a mis l’accent sur « la lumière qui brille au coeur de l’homme, placée par Dieu lui-même, et qui se trouve être sa conscience ». Pour le prêtre, « le Seigneur a mis sa confiance en l’homme afin de cheminer avec Lui et de garder cette flamme d’amour allumée, et pour qu’il ne s’égare pas dans les ténèbres ». Le père Arthé devait quant à lui souligner que « grâce à cette lumière, l’homme doit être lucide et assumer son sens des responsabilités envers sa famille, dans son travail et dans la société ».
À la fin de la cérémonie religieuse, le président de l’IMCA, Gaetan Mariapa, a rappelé que son association et la fête de Divali sont « indissociables », poursuivant que les membres de l’IMCA sont « fiers de célébrer leur foi chrétienne à travers la culture indienne et dans l’église universelle, auxquelles ils appartiennent ». Le Président de la République, Kailash Purryag, le maire des Villes Soeurs Philippe Boudou et le leader du MMM Paul Bérenger étaient présents à cette cérémonie religieuse.