Les 22 et 23 octobre, les Mauriciens de la communauté tamoule et de foi hindoue célèbrent la fête de la lumière, qui symbolise la victoire du bien sur le mal. Les foyers seront ornés de lumière et des gâteaux traditionnels seront partagés. À Maurice, Divali est célébrée comme une fête nationale. Toutes les communautés s’émerveillent devant la beauté de la lumière.
Pour la communauté tamoule et la communauté hindoue, la célébration de Divali symbolise la victoire du bien sur le mal. Dipavali signifie d’ailleurs rangée de lumières. “Divali est fêtée lors de la nuit la plus noire du calendrier lunaire. Nous célébrerons la victoire de la lumière sur l’obscurité”, confie la Pandita Dhanwantee Pockraz. Les hindous prieront la déesse du bien, Luxmi, tout en célébrant la victoire de Ram sur le mal. Les tamouls vénéreront Krishna qui, selon la mythologie, a terrassé une personne qui ne faisait que du mal autour de lui.