Les deux vedettes du cinéma indien Madhuri Dixit et Farhan Akhtar, attendus pour le grand spectacle du 25 octobre dans le cadre de la célébration de Divali, arriveront à Maurice le 24 octobre et repartent le lendemain du concert. C’est ce qu’ont annoncé au Mauricien les organisateurs du spectacle.
Comme c’est le cas depuis de nombreuses années, le ministère des Arts et de la Culture offre un spectacle de grande envergure au public mauricien pour marquer la Fête de la Lumière. Dans le passé, on a eu droit à Sonu Nigam, Arjun Rampal, Sonali Bendre, Shashi Suman, entre autres. Cette année, le public aura l’occasion de voir évoluer sur la scène du stade Anjalay Madhuri Dixit et Farhan Akhtar. Une initiative conjointe de la compagnie événementielle Spellmedia et du ministère des Arts et de la Culture. Les deux stars seront à la tête d’une délégation de trente artistes indiens comprenant des chanteurs, des danseurs et des musiciens. Plus qu’un concert, c’est tout un spectacle de son et lumière et une projection de vidéos qui sera gratuitement offert au public.
Madhuri Dixit a fait ses débuts à Bollywood dans Abodh en 1984. C’est en 1988, avec sa prestation sur la chanson Ek do teen, dans Tezaab qu’elle sera projetée au-devant de la scène. Elle sera également nominée comme meilleure actrice au Filmfare Awards pour son rôle dans ce film aux côtés d’Anil Kapoor. À partir de là, Madhuri Dixit s’imposera comme une « leading actress » à Bollywood et ira en consolidant sa réputation tant par son jeu d’actrice que par sa beauté. Après son mariage, elle diminue son activité cinématographique. Après Devdas, sorti en 2002, elle marquera une pause et fera son retour en 2007 dans Aaja Nachle. Madhuri Dixit est une passionnée de danse depuis son enfance.
Réalisateur, scénariste, danseur, acteur, chanteur, Farhan Akhtar est considéré comme l’un des personnages les plus polyvalents et prometteurs de la jeune génération de Bollywood. Il est le petit-fils du célèbre poète ourdou Jan Nisar Akhtar, et fils du poète, parolier et scénariste Javed Akhtar et de la scénariste et réalisatrice Honey Irani.
Farhan Akhtar monta très jeune sur un plateau de cinéma. À 17 ans, il assiste le directeur de la photographie Manmohan Singh pour le film Lamhe réalisé par Yash Chopra. Bien qu’il entame par la suite des études de commerce à Mumbai, il ne les terminera pas et s’orientera vers une carrière cinématographique avec la réalisation de son premier film, Dil Chahta Hein, en 2001, dix ans plus tard. Le film décrivant la vie de trois jeunes qui s’interrogent sur leurs vies à la sortie de l’université fut un succès critique et public. Il travaillera sur son deuxième long-métrage, Lakshya et réalise le remake de Don, énorme succès de 1978 avec Amitabh Bachchan. Cette nouvelle version intitulée « Don : The chase begins again », qu’il écrit et qui sera scénarisée par son père, devient, malgré les critiques qui préfèrent la version de 1978, le plus gros succès de l’année. En 2011, il sortira Don 2, qui connaît un succès populaire et critique. En 2008, il commence parallèlement une carrière d’acteur dans The Fakir of Venice et Rock On, film pour lequel il décrochera le prix du meilleur espoir masculin aux Filmfare Awards 2009. La même année, il jouera dans Luck By Chance réalisé par sa soeur Zoya Akhtar ; En 2010 Karthik calling Karthik de Vijay Lalwani et en 2011, Zindagi na milegi dobara, de Zoya Akhtar.