Vivekanand Bhoyroo, le président de la Gahlot Suryavanshi Rajput Sabha, a déclaré dimanche soir à Triolet avoir subi des pressions lorsqu’une partie de la foule a bruyamment manifesté sa colère devant l’absence de la superstar Katrina Kaif aux célébrations de Divali. La présence de l’actrice était annoncée sur les affiches et banderoles tapissées un peu partout dans le nord du pays.
La grande foule qui s’était déplacée dimanche à Triolet voulait voir en chair et en os l’actrice Katrina Kaif et les nombreux fans sont repartis déçus. Certains affirmaient avoir été bernés par les organisateurs car le déplacement d’une actrice aussi populaire nécessite une préparation minutieuse. Katrina Kaif fait actuellement la promotion de son dernier film, Jab Tak Hai Jaan, qui fera sa sortie demain.
Vivekanand Bhoyroo affirme que c’est un homme d’affaires qui avait pris contact avec le manager de Katrina Kaif. Après avoir eu vent de « pressions », il aurait préféré annuler la visite de l’actrice. Vivekanand Bhoyroo convoquera la presse la semaine prochaine pour donner plus de détails sur cette annulation. Il a décidé de confier l’organisation de la fête Divali à Triolet à un autre membre de son comité « car il est temps pour moi de s’occuper de ma famille après avoir tout donné pour l’organisation de la Divali Nite à Triolet pendant ces vingt dernières années », a-t-il confié au Mauricien, hier matin.
Le public a eu droit à un tour de chant de Farid Ahmed, l’un des candidats du concours Sa Re Ga Ma Pa, de Claudio Veeraragoo et des chanteurs locaux Dayanand Chundy, Kishore Khimia et Virasha Goindah. Farid Ahmed, qui célébrait dimanche son anniversaire, a rendu hommage aux vedettes et chanteurs du cinéma indien dont Jagjit Sing, Mehdi Hassan, Rajesh Khanna et Yash Chopra. Il a eu droits à des applaudissements de la foule lorsqu’il a interprété Chand Mera Dil de Hum Kissise Kum Nahi, Tere Mast Mast Do Nain de Dabangg et Chalo Taan Re de Bol Bachchan. Pour sa aprt, Claudio Veeraragoo a interprété avec brio la chanson Mere Joota Hai Japana de Shri 420.
Des shields ont été remis à Rundhir Bheenick, le directeur de la Banque de Maurice et à Shyam Oodunt, ancien buteur des Hindu Cadets. Cette fête a été marquée par la présence de la députée Pratibha Bholah, de Bijaye Madhou, le directeur du MGI et de Krit Manohur, le président de Voice of Hindu.