Steeven Poonnusami, du Lux* de Grand-Gaube, est un chef qui sait flatter le palais de ses convives. Avec 15 ans d’expérience dans le domaine de la pâtisserie, il étonne plus d’un avec ses créations. La dernière en date est la “trilogie du sorbet tropical aux meringues de coco”. Dans le cadre de la fête Divali, il nous livre ses recettes de gâteaux traditionnels.
Recette du “gato-patat” traditionnel :
Pour les ingrédients, il faut 1 kg de patates douces, 4 cuillères à soupe de farine, 250 g de coco râpé, 250 g de sucre blanc, 1 cuillère à café d’essence de vanille et de l’huile végétale.
Laver les patates douces et porter à ébullition jusqu’à ce qu’elles soient assez cuites pour être écrasées en purée. Tester en piquant avec une fourchette. Éplucher les patates douces et réduire en purée jusqu’à l’obtention une pâte onctueuse. Laisser refroidir. Mélanger le coco râpé avec de l’essence de vanille et le sucre. Recouvrir avec du film alimentaire et laisser reposer. Ajouter de la farine aux patates douces jusqu’à obtenir une pâte lisse. Utiliser plus de farine si nécessaire.
Faire 30 boules individuelles, puis les aplatir en formant des ronds d’un demi-centimètre d’épaisseur et de six centimètres de diamètre. Placer un peu garniture de coco au centre de chaque rond. Plier en une forme semi-circulaire et fermer les bords avec une fourchette. Frire à feu moyen jusqu’à obtenir un aspect marron léger. Laisser refroidir et déguster !
Recette de “gulab jamoon” :
Pour les ingrédients, il faut 75 g de lait en poudre, 2 cuillères à soupe de beurre, 1 cuillère à soupe de farine, 1 cuillère à soupe de semoule fine trempée dans l’eau chaude, 2 à 3 cuillères à soupe de lait et une pincée de baking powder. Pour le sirop des gulab jamoons, il faudra 100 g de sucre en poudre, 1 bol d’eau, 2 cardamones écrasées, 1 cuillère à café de jus de citron et de l’huile.
Pour la préparation du sirop, il faut verser le sucre, l’eau, la cardamone et le jus de citron dans une casserole et laisser chauffer pendant 10 minutes. Pour la pâte, mélanger le lait en poudre, une pincée de baking powder, la farine et le beurre dans un récipient. Ajouter la semoule (qui ne doit pas être trop humide) et mélanger. Intégrer le lait et mélanger pour obtenir une pâte.
Laisser reposer pendant 10 minutes. Diviser la pâte en petites parts. Prendre chaque part et faire une boule. Frire les boules de pâte dans de l’huile pas trop chaude jusqu’à ce qu’elles soient dorées. Puis, les sorter et les placer dans le sirop, chaud mais pas bouillant, pendant au moins une demi-heure avant de servir.
À noter que le Lux* de Grand-Gaube proposera une soirée sur le thème de Divali ce jeudi.