S’il prépare actuellement le tournage du Voile de Draupadi, adapté du roman d’Ananda Devi, Harrikrisna Anenden a réalisé en 2016 un autre film, un docu-fiction, dont la part symbolique fait directement référence au mythe de l’épouse sacrifiée des cinq Pandavas. Le résultat, Un sari sans fin, est un film émouvant et instructif sur la condition de plus en plus difficile des tisseurs traditionnels indiens, et sur le patrimoine, le savoir extraordinaire que représente cet artisanat, qui atteint parfois la qualité de métier d’art.