Les organisateurs de la 4e édition du Dodo Trail 2014 ont effectué vendredi une présentation de cet événement à la presse dans les locaux de l’Office du tourisme. Il en ressort que cette course en montagne de 50 km avec départ au Morne et arrivée le dimanche 13 juillet à Riverland, Tamarin, en traversant par le plus haut sommet de l’île, le Piton de la Petite Rivière-Noire, accueillera des coureurs étrangers de classe mondiale tels le champion du monde en titre, l’Anglais Ricky Lightfoot, le Français Xavier Thevenard, vainqueur de l’Utra Trail du Mont Blanc 2013, la championne sud-africaine Landie Greyling ainsi que les tenants du titre, les Réunionnais René-Paul Vitry et Céline Ciman.
En sus de la course la plus prisée, trois autres parcours et tout aussi exceptionnels sont proposés le même jour, notamment un 25 km, un 10 km et un 5 km moins long, nouvellement introduit et plus accessible à tous, a indiqué Yan de Maroussen, coorganisateur de l’événement avec Yannick de Spéville. Il estime que les 50 km connu comme l’Xtrême Dodo Trail donnera lieu à un spectacle d’excellence avec un plateau de coureurs aussi riche composé de professionnels et d’amateurs. Les champions locaux, en l’occurrence Vishal Ittoo et Laurence Goilot, ne seront pas en reste.
« Ces parcours de qualité sont une chance unique de découvrir les paysages cachés de notre île à travers les sommets et les domaines privés… Ces coureurs étrangers nous ont fait le cadeau d’être des nôtres. Le but est de donner de l’émotion à tous ces coureurs qui continuent à venir chaque année et qui apportent avec eux cette formidable aventure humaine ».
À ce jour, et selon Yannick de Spéville, l’événement comptabilise 600 inscrits dont 180 étrangers, 120 venant de La Réunion, 20 de l’Afrique du Sud, une vingtaine de France et d’Europe, le tout représentant dix pays différents, en comptant Madagascar, l’Australie, les Pays-Bas, l’Angleterre, l’Allemagne et les Emirats Arabes-Unis. Il espère atteindre la barre des 900-1000 participants.
Le Dodo Trail fait partie du Trail Tour de l’océan Indien, un circuit conçu selon le même concept des îles Vanilles initié par l’Office du Tourisme et qui prône les échanges entre les trois îles des Mascareignes. « Le but est de trouver une synergie entre les îles voisines », admet Yannick de Spéville. Le Trail du Colorado, qui se tient en juin à La Réunion, le Trail de Rodrigues (septembre) et depuis mai de cette année l’Ultra Trail des O Plateaux de Madagascar complètent le circuit. Au plus haut niveau, l’Xtrême Dodo Trail est devenu une course qualificative à l’Ultra Trail du Mont-Blanc (France), la Diagonale des Fous et le Trail du Colorado (Réunion).
Oiseaux endémiques
Heritage Resorts s’est associé pour la deuxième année consécutive à l’événement en tant que sponsor attitré. François Eynaud, directeur général du Groupe Véranda Leisure Hospitality, la marque hôtelière de Rogers, en a exprimé toute sa fierté. « Cet événement correspond à la promesse de la marque d’offrir des moments authentiques à ses visiteurs. Nous partageons les mêmes valeurs qui permettent le dépassement de soi et qui sont aussi celles de notre marque. Le sport est au coeur du concept du Domaine de Bel Ombre. Notre partenariat exprime aussi la volonté de se diriger vers un tourisme vert », a-t-il notamment déclaré. Les équipes d’Heritage Resorts vont s’allier à l’événement pour lever des fonds pour soutenir une cause sociale en aidant deux écoles dans les régions de Bel Ombre et Grand Gaube.
Le directeur de la MTPA, Karl Mootoosamy, estime pour sa part qu’une nouvelle étape a été franchie avec l’homologation du Dodo Trail comme course de qualification aux événements internationaux. « Cela marque définitivement une avancée très importante dans la professionnalisation d’une course. Elle offre une vision qualitative de Maurice comme destination privilégiée. Nous tenons là un événement phare du sport tourisme », a-t-il observé.
Cette année encore, la course est étroitement associée à la Mauritius Wildlife Association (MWL). Il a été proposé aux coureurs à faire un don à l’inscription afin de soutenir un projet de conservation de deux oiseaux endémiques, le Merle Cuisinier et le Passereau, qui sont en danger de disparition. Dénombré à 500 actuellement, le Merle Cuisinier n’existe uniquement qu’à Maurice. GLM Think Green aidera la MWL à recueillir Rs 100 000 pour financer un programme d’élevage en captivité de cet oiseau. L’an dernier, l’opération avait rapporté Rs 55 000 à la MWL.
Swan Group, Air Mauritius, Velogic, Emcar Sports, Isostar, Apollo Bramwell, Phoenix Beverages, Rentacolor, Eruption, Tusk Contracting, Dodo Travel & Tours, Riverland Sports Club et Les Moulins de la Concorde se sont également positionnés en tant que sponsors. Leurs représentants se sont exprimés à tour de rôle lors de cette présentation.
Le 13 juillet, le départ du 50 km est prévu à 5h30 du matin au Kite Lagoon au Morne, celui du 25 km à 8h au Parc national dans les Gorges, le 10 km à 9h au Riverview Rivière-Noire et le 5 km à 9h également avec départ et arrivée à Riverland, Tamarin.