Tenue le 16 juillet dernier, la sixième édition du Dodo Trail a vu la consécration du Mauricien Simon Desvaux de Marigny dans l’épreuve phare, soit l’Xtreme Dodo Trail. Il a bouclé les 50 km qui séparaient le Morne Brabant et le Riverland Sports Centre de Tamarin en cinq heures, 47 minutes et 21 secondes (5h 47’21). Il prend, ainsi, la première place du podium dans la catégorie seniors. Terminant dans la même foulée que ce dernier, le Français Ludovic Pommeret (5h 47’23) a, quant à lui, décroché le titre chez les vétérans. Les deux trailers se sont, par ailleurs, soutenus tout au long du parcours.
« Je suis très heureux d’avoir remporté cette course. Le parcours était très technique mais également ludique. J’ai vraiment pris plaisir à le faire, surtout aux côtés de Ludovic Pommeret. Il m’a vraiment encouragé jusqu’à la fin. Nous avons fait un super parcours ensemble jusqu’au sommet de La Tourelle. C’était énorme », nous confie Simon Desvaux de Marigny. Les seniors Thabang Madiba (6h 14’29) de l’Afrique du Sud et Nicolas Queland (6h 16’02) de Maurice prennent respectivement la deuxième et troisième place. Chez les dames, Nicolette Griffioen (6h 55’25), Louise Classeau (8h21’26) et Laurence Goilot (8h45’49) étaient les trois premières à rentrer.
Dans l’épreuve du 25 km, ce sont les Mauriciens Bhuvish Lukea (2h 53’47) chez les hommes et Marie Perrier (3h 02’28) chez les dames qui ont remporté la course. Deux belles performances qui n’ont pas manqué de démontrer la ténacité de ces deux jeunes pour ce 6e opus. « Dès le départ, j’ai fait la course en tête. Je suis très heureux de ce résultat même si je n’étais qu’à 75% de ma forme. Une blessure et quelques points de suture au genou ne m’ont pas vraiment permis de m’entrainer ces derniers jours. D’ailleurs, à partir de la Tourelle, j’ai souffert de crampes jusqu’à la ligne d’arrivée », indique Bhuvish Lukea.
Pour Marie Perrier, qui pratique le trail depuis 2012, c’est la première fois qu’elle s’engage sur le parcours de 25 km. « Je suis très émue, car je visais le Top 5 et je suis heureuse d’avoir remporté cette épreuve dans mon village qui plus est. C’est un parcours très technique mais c’était une très belle course. Je tiens également à remercier mes sponsors Moka Rangers et Emcar Sports qui m’ont donné les moyens de progresser », déclare la jeune sportive de 22 ans.
Les 10 km ont vu Jonathan Cotte franchir la ligne d’arrivée en premier avec un chrono de 47 minutes et 57 secondes. Louis Olivier Natchou (48’59) arrive en deuxième position alors que Xavier Verny (49’34) complète le podium. Olga Firsova, bien que 11e au général, fut la première senior a bouclé l’épreuve. Elle a arrêté son chrono à 57’53 devant respectivement Christiane Louis (1h 08’06) et Rachel Queland (1h 10′ 16).
Par ailleurs, plus de peur que de mal pour le Réunionnais Laurent D’Eurveilher. Après avoir gravi le Black River Peak et longé la crête du grand piton, le trailer s’est blessé à l’épaule alors qu’il amorçait la décente vers les gorges. Le sentier sur lequel il se trouvait étant très technique, il a trébuché lors d’un moment d’inattention. Le coureur qui l’a croisé a donné l’alerte à la direction de course. Puis, l’athlète de l’Île Soeur a été pris en charge par l’équipe de secours pour les premiers soins avant d’être évacué par la Police Hélicopter Squadron Unit.