François Guibert, de l’EDB, Emmanuel Cohet, ambassadeur de France, Vinash Gopee, DG du groupe N-G et promoteur du projet, Maryse Duval (SOS Seniors France) et le ministre Etienne Sinatambou (de g. à dr.)

Un complexe de luxe à Moka en réponse à une demande d’habitats modernes, adaptés et confortables à la fois pour les seniors autonomes désirant une qualité de vie exceptionnelle et ceux nécessitant des services et soins spécialisés. Telle est en substance la vision du Royal Green, en partenariat avec le Groupe SOS Seniors, France. La pose de la première pierre de ce projet de Rs 1,5 milliard, avec 82 appartements devant être livrés au terme de la première phase et 118 autres à l’issue de la phase 2 début 2021, a eu lieu mercredi à Moka. Ce projet devrait donner une nouvelle impulsion à la “Silver Economy”.

Vivo Energy Mauritius poursuit avec sa campagne sur la sécurité routière. Tout récemment, cette société titulaire de la franchise Shell à Maurice a procédé à sa 6e édition du Cité Zen Road Safety Day dans diverses écoles, à Maurice comme à Rodrigues.

Vivo Energy Mauritius en est à sa 6e édition du Cité Zen Road Safety Day. Plusieurs écoles à Maurice et à Rodrigues ont été ciblées pour mener leur campagne sur l’importance de la sécurité routière. D’ailleurs, un quiz sur support vidéo a été conçu pour mieux sensibiliser les jeunes. Chaque école était appelée à choisir un candidat, lequel la représentera à un concours interécoles avec, à la clé, un prix de Rs 50 000 pour un projet de revalorisation scolaire.

À noter que Vivo Energy commercialise ses produits dans des pays du nord, de l’ouest, de l’est et du sud de l’Afrique. Le groupe possède un réseau de 2 100 stations-service dans 23 pays, exploitées sous les enseignes Shell et Engen. Elle exporte également des lubrifiants dans plusieurs autres pays africains. Elle fournit en outre des carburants, des lubrifiants et du gaz de pétrole liquéfié (GPL) dans divers secteurs, comme la marine, les mines, la construction, l’électricité, le transport et la manufacture. La société compte environ 2 700 employés et dispose d’une capacité de l’ordre d’un million de m3 pour le stockage de carburant.

La première pierre a été posée en présence de la directrice générale du Groupe SOS Seniors France, Maryse Duval, du directeur de N-G Group et investisseur dans le projet, Vinash Gopee, ainsi que les ministres Etienne Sinatambou, Anil Gayan et Leela Devi Dookun.

Sis en plein centre de Moka, face à la clinique Wellkin, le Royal Green veut apporter une qualité de vie exceptionnelle aux seniors désirant vivre dans un cadre de vie privilégié. Le projet comprendra 200 appartements pour les personnes âgées autonomes et 54 lits pour celles qui sont dépendantes. Le concept allie hôtellerie-services haut de gamme et prise en charge adaptée des personnes âgées en vue de répondre au défi de la population vieillissante.

Les services qui seront proposés sont notamment un centre de santé, un centre de bien-être avec spa et salle de gym, un restaurant, un minigolf, un parcours de santé et une “clubhouse”, permettant aux résidents d’accueillir leurs proches. Selon les promoteurs, les habitants profiteront d’un emplacement privilégié et proche des commerces, loisirs, restaurants et activités pour une vie sociale riche et animée. « Une centaine d’emplois en métiers qualifiés seront ainsi créés: infirmier, aide-soignant, auxiliaire de vie, cuisiniers, services généraux et animateurs », indique-t-on. Le Royal Green se veut être « une référence » à Maurice et à l’étranger.

Le Groupe SOS Seniors France est spécialisé dans le domaine de l’accompagnement, de la prise en charge des seniors et de la gestion des établissements médico-sociaux. Il dispose d’un réseau relationnel spécifique dans le domaine d’activité de la Silver Economy. Dans le cadre de ce projet, le groupe accompagne le Royal Green dans la gestion et l’opération du village de retraite.

Dans son discours, Maryse Duval de SOS Seniors France, a déclaré que « c’est un honneur pour nous de contribuer au développement de votre île ». À travers le monde, poursuit-elle, « nous voulons soutenir la prise en soin des seniors ». Selon elle, ce projet sera un laboratoire pour la mise en place d’un modèle en Afrique pour une vie plus épanouie pour les personnes âgées. « Nous ferons venir ici les meilleurs médecins et cuisiniers  », dit-elle.

« Silver Man »

Quant au ministre de la Sécurité sociale, Etienne Sinatambou, il s’est autoconféré le titre de “Silver Man” dans le contexte de la Silver Economy, et ce étant donné, dit-il, que son ministère représente 22,8% du budget. Il a souligné les efforts du gouvernement de s’assurer « que les seniors aient une très grande attention de l’État ». Le ministre s’en est pris à la presse pour laquelle, selon lui, « si un chien mord un homme, ce n’est pas une nouvelle mais si un homme mord un chien, oui ». Certains, poursuit-il, ont essayé « de trivialiser la pension de vieillesse comme si de rien n’était ». Il ajoute : « Mais elle a augmenté de 86% depuis l’arrivée de ce gouvernement. » 

Etienne Sinatambou a trouvé « ahurissant » que, le fait que la Speaker ait accordé 30 minutes de plus au dîner mardi, ait fait le “buzz” alors qu’une nouvelle plus importante avait eu lieu le même jour, soit que le Premier ministre évoque de faire de Maurice une “High Income Economy”. Il indique avoir par la suite appris qu’un rapport de la Banque mondiale révèle que Maurice est arrivée à 97,4% du chiffre requis pour atteindre ce statut. « Nous ne sommes donc qu’à 2,6% du chiffre requis », dit-il.

Le ministre devait en outre citer les prévisions positives de l’inflation cette année, le chômage « au plus bas » et le Portable Retirement Gratuity Fund. « Mais je n’ai quasiment rien entendu, car l’homme n’a pas mordu le chien », devait-il ironiser. Avant de revenir sur le sujet, il a indiqué que Maurice compte aujourd’hui 220 000 retraités et qu’il importe d’augmenter le nombre d’institutions pouvant s’occuper d’eux.

De son côté, François Guibert, CEO de l’Economic Development Board, estime que ce projet vient démontrer les potentialités de nos entreprises. « Ce projet donnera une nouvelle impulsion à la vision du gouvernement d’attirer à Maurice des gens à la retraite », dit-il. Il rappelle qu’à travers le monde, l’on compte quelque 900 M de seniors, un chiffre qui devrait encore croître de manière significative dans les années à venir. « Je vois le vieillissement comme une opportunité pour l’économie et la création d’emplois. De même que pour booster le tourisme, car les enfants et petits enfants des résidents étrangers viendront les visiter », souligne-t-il.

Pour l’ambassadeur de France, Emmanuel Cohet, ce projet ainsi que celui du Victoria Urban Terminal illustrent « la force des liens économiques entre la France et Maurice ». Il ajoute : « Nos échanges sont intenses. » Et de rappeler que des 15 000 Français résidant à Maurice, un tiers sont des seniors. « Ce projet met en avant la “Silver Economy”, un des nombreux axes de l’économie auxquels la France souhaite être partenaire », dit-il. Royal Green, ajoute-t-il, « permettra de positionner Maurice comme un leader international sur le plan de la Silver Economy ».