Du 30 octobre au 1er novembre, Mouv organise le Dombeya Music Festival à Pointe Canon, Mahébourg. Trois jours de concerts et d’activités en tous genres pour promouvoir la musique mauricienne. Vingt-six artistes locaux s’y produiront. Parmi, Zulu, The Prophecy, Blakkayo et Menwar.
“Ce festival est l’aboutissement de tout ce qui a été fait depuis la création de Mouv. C’était la suite logique”, confie Roberto Reine de Carthage. “Nous avons voulu donner la chance à tous les artistes qui ont travaillé avec nous tout au long de ces années.” Il précise que 80% des artistes qui se produiront pendant le festival ont déjà été aperçus sur l’une des plates-formes de Mouv : One Man Show’Z, Baz’Art Session’Z, Talent’s by Mouv ou encore Reggae Uprising. “Les autres invités n’ont pas travaillé avec nous mais ce sont des artistes que nous apprécions particulièrement.”
Mais pourquoi Dombeya ? Pour les organisateurs, le dombeya, cette fleure endémique de Maurice que l’on trouve principalement dans le sud du pays, représente à merveille les idées véhiculées par Mouv, qui veut promouvoir la musique locale. “Dombeya, c’est 100% local ! Dombeya est l’image de MOUV, qui oeuvre tout au long de l’année pour promouvoir les artistes locaux par le truchement de ses différents concepts.”