En voyage d’affaires à Maurice il y a quelques semaines, le petit-fi ls d’un ancien gouverneur de l’île Maurice n’a pas manqué de solliciter une visite guidée au Château du Réduit, là où ses grands-parents ont passé quatre ans, de 1925 à 1929, son grandpère, Sir Herbert James Read, administrant alors la colonie en tant que gouverneur. Aujourd’hui chief executive d’ERUK, société de conseils à l’investissement, avec un impressionnant porte-feuille de clients fortunés en Grande Bretagne et ailleurs, Dominic Stoneham en était à sa première visite à Maurice, venu prospecter le marché en vue de saisir des opportunités d’affaires.
Accompagné d’un consultant, Edwin Bennett, et de son représentant à Maurice, Gervais Ducasse, directeur de la compagnie Research Diligence and Investment, il a rencontré, dans le cadre de sa visite, plusieurs offi ciels des secteurs public et privé, jetant les bases pour des investissements dans l’offshore et d’autres domaines, dont l’immobilier. Conscient des conditions avantageuses qu’offre Maurice, dont le droit à la citoyenneté ainsi que d’autres aspects favorables de la juridiction mauricienne, dont État de droit, fuseau horaire entre Maurice et l’Europe, aussi bien qu’avec l’Asie et l’Afrique, le CEO d’ERUK a souligné également son intérêt pour d’autres avantages qu’offre Maurice, dont le Ease of Doing Business, le multilinguisme ainsi que le cadre juridique, les Mauriciens étant très familiers avec le Common Law et le Droit français.
Comme la visite de Dominic Stoneham intervenait au moment même où Mme Ameenah Gurib- Fakim prenait ses fonctions au Château du Réduit, la nouvelle présidente avait bienveillamment accepté de recevoir, en audience, le petit-fi ls de Sir Herbert James Read. Qui a eu droit, également, à une visite guidée du Château du Réduit et de son magnifi que parc de 200 hectares, qui dominent les magnifi ques falaises, à la pointe du Bout du Monde, une centaine de mètres en contre-bas du Temple de l’Amour…