Une badiste de premier plan aurait été « contrôlée positive » à un « produit prohibé », apprenons-nous de sources bien informées.
« Je ne suis pas en mesure de confirmer le cas présumé », a déclaré Sharma Nandah, président de l’Association mauricienne de badminton (AMB), qui est resté très bref à ce sujet.
« C’est une affaire confidentielle et le comité directeur de l’AMB se réunira ce soir pour décider de la marche à suivre », a ajouté le président de l’AMB, soutenant qu’il devrait faire une déclaration dans les jours à venir.
Nous apprenons aussi que la demande pour la contre-expertise (de l’échantillon B) a déjà été logée, et ce, à quelques semaines des JIOI (19-28 juillet).