Une fois n’est pas coutume, les dotations budgétaires pour le ministère de la Jeunesse et des Sports a occupé une place importante dans le discours du ministre des Finances. Xavier-Luc Duval a consacré deux pages de son discours pour annoncer les différentes mesures avec comme point central deux mesures qui font déjà la polémique. En effet, le Grand Argentier a indiqué vendredi que le budget fera de la place pour un retour aux «old football teams». Entendez par là le retour à la compétition des Fire Brigade, Sunrise FC, Scouts Club, Cadets Club, voire même Racing Club ou même Dodo Club. Un retour qui selon Xavier-Duval devra se faire sous condition que   the names do not carry communal undertones.»
Un retour qui devait se faire sous la deuxième annonce la plus importante pour les MJS, à savoir la création d’une ligue semi-professionnelle avec 10 équipes dont l’État devait soutenir à hauteur de Rs 10 millions.  N’empêche que dans le sillage de ces deux «bold decisions», on notera que le budget du ministère de la Jeunesse et des Sports a connu une hausse de 11.8% par rapport à 2013 et pour la première fois de son histoire, passe le cap du demi milliard de roupies avec Rs 541. 2 millions pour l’année financière de 2014.
Tout le monde s’emballe depuis vendredi dernier après l’annonce de Xavier-Luc Duval. Les «fans» qui ont maintenu la flamme malgré que 13 ans se sont passés depuis la fin de cette époque ont tout de suite jubilé. Car ils ont bien compris que derrière la démarche de Xavier-Luc Duval — qui fut annoncée dans les propositions de Devanand Ritoo en juillet dernier lorsque les amendements sur le Sports Act furent mis sur la table de discussions — le retour de leurs équipes fétiches était dans le domaine du possible. L’astuce qu’a trouvée le gouvernement, par le biais de son ministre des Sports était de proposer dans la nouvelle loi sur le sport que les équipes n’auront pas l’obligation de porter le nom de la région. Et paf…le tour était joué et vendredi les «old football teams» comme les a qualifiés le ministre des finances sont de nouveau sur les rails.
Un Ritoo de tous les fronts
Mais reste que, l’effet de l’annonce passé, la réalité du terrain a refait surface et désormais c’est Devanand Ritoo qui est appelé à jouer seul sur la ligne défensive. Pire, il est même appelé à garder les buts pour non seulement justifier mais aussi expliquer le fameux plan pour le retour des «old football teams» et la ligue professionnelle. «La création d’une ligue professionnelle est une volonté des clubs qui lors de ce qu’on appelle l’accord de Volmar. Cette volonté des clubs, même si elle arrive avec un peu de retard, nous sommes en train de le réaliser. Puis, le gouvernement va mettre Rs 10 millions pour 10 équipes. S’il n’y a pas 10 équipes nous partagerons cette somme avec les équipes qui seront engagées dans cette ligue professionnelle et notre voeu au gouvernement c’est que les compagnies privées nous rejoigne dans ce projet à hauteur d’un million de roupies également», explique à Week-End Devanand Ritoo.
Ce dernier ajoute que l’organisation de cette ligue sera l’apanage exclusive de la Mauritius Football Association (MFA); «Dès lundi, nous allons commencer à travailler à mon ministère sur ce projet; Mais je dois vous dire que nous en avons déjà parlé, en deux occasions avec la MFA,  avec l’ancienne équipe, avec entre autre Mario Thomas. Une fois que la situation de cette fédération sera réglée avec la FIFA nous allons engager les discussions avec la fédération», avance encore le ministre des Sports. Interrogé sur le caractère  «communal» derrière ce projet, Devanand Ritoo récuse cette idée en affirmant que Fire, Sunrise et autre Cadets «sont avant tout des goodwill. Un brand name. Des compagnies paient très cher pour avoir un brand name et si avec le secteur privé, nous pouvons relancer le football sur une base solide pourquoi pas?»  Dans la foulée, le ministre rejette l’idée que les décisions prises dans le budget 2014 annoncent la fin de la régionalisation, car dit-il «les regional grants aux équipes de D1 et D2 vont continuer».
Au conseil des ministres ce vendredi
Dans un autre chapitre, il faut savoir que le ministre des Finances a annoncé que la nouvelle loi sur le sport sera présentée incessamment à l’assemblée nationale. Selon les informations de Week-End, il se pourrait bien que le New Sports Act soit sur la table du conseil des ministres ce vendredi.  Par contre au niveau des allocations financières sous la HLSU, le gouvernement a décidé de les augmenter de 2%  -, alors que les bénéficiaires des bourses de sport-études passeront à 450 pour l’année financière 2014. Dans la foulée, les d’athlètes qui bénéficieront d’une bourse de perfectionnement à l’étranger pour 2014 seront au nombre de 35.
Au chapitre des projets, le MJS a obtenu une enveloppe de Rs 387 millions pour divers projets dont Rs 46 millions seront consacrées pour quatre nouveau terrains de football à Anse Jonchée, Belvedère, Glen Park et Bassin notamment. De cette somme, Rs 250 millions seront consacrées à la construction de deux gymnases multi-sports notamment à Triolet et à La Source .