Le nouveau directeur des douanes, James John Lenaghan, entend poursuivre le travail de son prédécesseur dans un premier temps avant de formuler un plan stratégique pour le département. C’est ce qu’il a déclaré lors d’une conférence de presse à Port-Louis ce matin en présence du directeur général de la Mauritius Revenue Authority Sudhamo Lal.
James John Lenaghan a pris ses fonctions lundi dernier. Il succède à Stephan Mendes qui a rejoint le bureau du Fonds monétaire international (FMI) Afritac Sud basé à Maurice. Répondant aux questions de la presse, le nouveau directeur des douanes a souligné qu’il serait prématuré pour lui de parler du département des douanes mauricien et de ses projets.
Il indique qu’il lui faudra une période pour comprendre tout le département avant de venir de l’avant avec un plan stratégique. Se fondant sur son expérience passée dans de nombreux départements de douanes à travers le monde, il affirme néanmoins que la formation pour le renforcement des capacités fera partie de ses plans.
Le nouveau directeur compte 26 années d’expérience professionnelle à la douane, dont dix ans à l’étranger. James John Lenaghan affirme avoir travaillé dans une vingtaine de pays. La dernière en date est le Bangladesh en tant que consultant. De novembre 2011 à mars 2012, il souligne avoir travaillé, entre autres, au Bhoutan, en Inde et au Népal.
Après le départ de Stephan Mendes du département des douanes mauricien, c’est le douanier Vivekanand Ramburun qui a assuré la suppléance à ce poste. À la suite d’un appel à candidatures international, celle de M. Lenaghan a été retenue. Il dispose d’une longue formation académique et professionnelle dans le domaine des douanes et dans d’autres secteurs y relatifs : la gestion, l’aviation, l’administration maritime, la logistique, le freight et l’informatique. Ses deux dernières qualifications académiques sont un MA International Revenue administration et un MA International Customs Law and Administration du Centre for Customs and Excise Studies de l’Université de Canberra.
Le nouveau directeur des douanes dit être « fully familiar with the WCO Risk Management Guidelines & the risk management cycle ». Il est aussi polyglotte : anglais, français, allemand et russe.