Pour marquer l’UN International Day of Charity 2017, célébrée le 5 septembre, le Development Practitioners in Network (DPiN) a tenu à rendre un hommage à tous les travailleurs sociaux et ONG militant pour les personnes vulnérables à Maurice, issues des milieux défavorisés ainsi que des autrement capables. Une cérémonie de remise de certificat à ces ONG a été organisée à la municipalité de Port-Louis, en présence de Lady Sarojini Jugnauth, du ministre de la Sécurité sociale Etienne Sinatambou et du Lord-maire Daniel Laurent.
Le président du DPiN, Ram Nookadee, est revenu sur les objectifs de cette organisation oeuvrant pour le bien-être des personnes vulnérables. « J’ai moi-même plus de 16 années d’expérience dans le domaine social. Au DPiN, nous mettons beaucoup d’emphase sur les 17 UN Sustainable Development Goals (SDG). Le DPiN est un réseau pour ceux qui militent pour le progrès de Maurice », fait-il ressortir.
Ram Nookadee affirme qu’il est temps que cette journée soit également commémorée à Maurice pour valoriser et reconnaître le travail accompli par les travailleurs sociaux. « Cette journée internationale a été décrétée en 2012, en mémoire de Mère Teresa et de toutes les personnes qui ont consacré leur vie à venir en aide aux personnes vulnérables. Je me suis dit qu’il est temps que nous commémorions également cette journée à Maurice afin de valoriser nos travailleurs sociaux, qui sont toujours au chevet des personnes pauvres, âgées ou à problèmes ».
Dans la même foulée, il annonce que 2018 sera décrétée soit comme l’année des ONG soit comme la charity year, ou encore l’année de la société civile. « Un comité a été mis sur place pour travailler sur ce projet », dit-il.
Le président du DPiN a également soumis quelques propositions au gouvernement pour améliorer le fonctionnement des ONG, notamment fusionner toutes les institutions qui les soutiennent ; plus de communication et de réunion entre les ONG et le gouvernement ; encourager plus d’ONG dans l’entrepreneuriat social ; et promouvoir les objectifs de développement du millénaire.
Pour sa part, Etienne Sinatambou a souligné que le ministère de la Sécurité Sociale est celui qui bénéficie du plus gros budget, avec de Rs 22 milliards pour cette année financière. « 90 % sont utilisés pour venir en aide aux personnes vulnérables. Plus de Rs 15 milliards sont dépensées pour les personnes âgées ».
Le ministre a profité de cette occasion pour annoncer la promulgation du Disability Bill en 2018. « L’adoption de ce projet de loi a été retardée parce que le gouvernement veut d’abord consolider les droits des personnes autrement capables face aux discriminations », avance-t-il.
Etienne Sinatambou a aussi annoncé la construction de deux maisons d’accueil pour accueillir les personnes âgées qui vivent seules, ainsi que du quatrième centre de recréation qui devra être achevé en juin 2018.
Daniel Laurent a tenu à féliciter les ONG, en particulier DPiN, pour les changements qu’elles apportent dans la vie des moins chanceux. Le Lord-maire souligne que le pays a toujours besoin des ONG pour contribuer dans différents domaines, dont l’éducation, la santé et la protection des enfants.