Le Dr Alexandra Henrion-Caude, directrice de recherche à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) en France, donnera une conférence sur la génétique intitulée Nouvelles révélations sur l’évolution du vivant, à l’Institut Français de Maurice, le jeudi 18 mai. Elle nous parle de la nouvelle perception de la génétique et de ses applications possibles dans plusieurs domaines.
La génétique est une discipline plutôt méconnue du public. Comment la définiriez-vous ?
L’être humain est un ordinateur capable de faire un certain nombre de tâches, qui sont programmées par un disque dur. L’ADN est le centre de ce disque dur, et c’est l’objet d’étude de la génétique. Le généticien va étudier ce qui programme l’être humain.