Les anciens étudiants du Dr D.Y Patil Medical College, qui attendent toujours d’être reconnus comme spécialistes, ont remis ce matin une pétition au Bureau du Premier ministre. Ils y ont joint une lettre dans laquelle ils sollicitent l’aide du Premier ministre sir Anerood Jugnauth pour permettre la reconnaissance de leur Postgraduate Medical degree au Cabinet.
Les signataires de cette pétition sont un groupe d’une quarantaine d’anciens étudiants ayant terminé leur programme en août 2013 et n’ayant toujours pas obtenu leur enregistrement du Medical Council. En effet, l’Université de Techologies, qui est l’awarding body de leur programme d’études, n’est pas reconnue par le conseil des médecins. Une centaine d’étudiants sont concernés par ce problème, dont des Mauriciens, des Sud-Africains et des Indiens. Le prochain batch terminera son programme en juillet/août de cette année.
Dans une déclaration à la presse, le Dr Yassin Hamuth souligne les sacrifices personnels et financiers que ses camarades et lui ont dû faire pour compléter leur programme d’études. Après une première rencontre avec le ministre de la Santé et la ministre de l’Éducation, ces anciens étudiants ont décidé de faire appel au Premier ministre. Dans cette pétition, ils écrivent : « This specialisation programme has the necessary accreditations and is run in close collaboration with your ministry through a memorandum of understanding, which makes your ministry a major stakeholder in this private-public partnership. We are victims of incompetent institutions. »
Les médecins font appel à leurs droits d’exercer comme spécialistes : « We are facing the professional, financial, social and familial consequences of this state of affairs for more than 15 months now. We are only asking for our right to work as specialists doctors in order to repay our loans and provide for our families. »