« Le problème du tabac continue à augmenter de manière terrible et nous retrouvons de plus en plus des sujets jeunes ». Tel est le constat alarmant que jette, dans cette interview, le Dr Teeluck-Kumar Gunness, président de la Heart Foundation Mauritius, organisation qui vient de lancer une campagne de sensibilisation massive à l’arrêt du tabac. Le directeur du Cardiac Centre de l’hôpital SSRN, Pamplemousses, dit par ailleurs recevoir aujourd’hui beaucoup de femmes sur la table d’opération à cause du tabac. Il soutient qu’« on ne peut pas dire qu’on fume une cigarette et qu’on n’aura pas de problèmes ». Et d’insister : « Cela vaut le coup d’arrêter de fumer ! […] Lorsqu’on arrête de fumer, au bout de deux mois, les méfaits du tabac commencent à disparaître de notre corps. Au bout d’un an, on revient à la normale. C’est comme si on n’avait pas fumé du tout. »