La pièce a été écrite à l’Université de Malte par deux chargés de cours : Isabelle et Susan Gatt. Leur travail traite des expériences scientifiques de base d’une petite fille, Fiona. Le texte fait confluer deux approches, l’une vouée à l’esthétique théâtrale et l’autre aux pédagogies du théâtre. Ashish Beesoondial, chargé d’enseigner le théâtre au Mauritius Institute of Education (MIE), a adapté la pièce d’après le manuel scolaire des sciences des élèves de Std III. La dramaturgie de la pièce repose sur un univers où le réel et le merveilleux sont étroitement imbriqués et se côtoient sans heurt. Cette histoire tendre et sans détour, nous conduit à des questionnements sur la pensée scientifique dans la vie quotidienne. « Fiona’s Experiments est une invitation au monde magique des contes de fées. Les chats qui partagent le monde de Fiona, la figure du sorcier et le décor contribuent à plonger le spectateur dans un univers qui parle tant aux enfants qu’aux adultes. La sensibilisation à l’écologie, à une alimentation saine et au recyclage, permet à l’élève de reprendre conscience de ce que contient son manuel de Science. » L’approche consiste à rapprocher théâtre et science, les amener sur une même plate-forme, déclare Ashish. C’est en rassemblant les enseignants intéressés par le théâtre (ils ont suivi deux années de cours dramatiques au MIE) autour d’un projet de fiction qu’on leur permet de s’exprimer et de progresser dans la maîtrise du jeu théâtral. Ashish avait besoin d’une forte esthétique de référence, un matériau de base pour alimenter, susciter et canaliser la créativité des joueurs et élaborer une pédagogie pour l’enseignement. Le Performing Arts Unit du Mauritius Institute of Education (MIE) a présenté Fiona’s Experiment (une pièce en anglais) en septembre 2012. Les représentations étaient principalement destinées aux élèves de Standard III des écoles primaires ZEP (Zones d’Éducation Prioritaire). L’objectif est le suivant:  » La pièce de théâtre a une visée pédagogique qui cherche à montrer que les sciences peuvent être très amusantes lorsqu’on essaie de découvrir ou de redécouvrir notre environnement par le prisme d’expérimentations. Le concept « Learning by doing » trouve une place de choix dans cette expérience théâtrale. »
Pour apprendre tout en s’amusant, le dramaturge a choisi différents chapitres du manuel scolaire des sciences (Body parts, Sense organs) et a même organisé un quizz à l’intérieur de la pièce.  50 minutes de théâtre pour enfants, données par des passionnés dans un but pédagogique.
Ashish Beesoondial est animé d’une force nourrie à l’intensité de ses recherches. Il est l’homme de plusieurs spectacles « A view from the bridge » (Arthur Miller), « Mahadevbhai » (Ramu Ramanathan), « The Night Thoreau spent in Jail » (Lawrence and Lee) et des extraits de l’oeuvre de Tennessee Williams l’année dernière. Il a cette manière d’évoluer entre le théâtre de répertoire et des formes plus novatrices. C’est le matériau théâtral qu’il aime avant tout.