Le main contractor des travaux sur le chantier de construction de l’extension de la SSS Goodlands, où un maçon de 39 ans a trouvé la mort hier, était déjà sous le coup d’un prohibition order depuis avril dernier. Selon nos informations, le 23 avril, l’Inspectorat du ministère du Travail avait émis un prohibition order à l’encontre de Marbobois Ltée, lui interdisant d’utiliser des tubular steels scaffolds au dernier étage du site de construction. Mais ce dernier n’a pas respecté cet ordre malgré plusieurs visites sur place des officiers.
Un maçon de 39 ans, Jacques Frederick Prophyre, a trouvé la mort à la mi-journée hier sur un chantier de construction à Goodlands où se tiennent les travaux d’extension du collège Goodlands SSS Boys et chargé d’accueillir les blocs administratifs et un atelier.
La victime, qui habitait Quatre-Bornes, montait un échafaudage lorsqu’une rangée de blocs installée depuis quelques jours déjà, selon ses collègues de travail, s’est détachée avant de l’écraser. Sur place hier, ses collègues de travail, visiblement sous le choc, n’avaient pas de mots pour exprimer leurs griefs. C’était la consternation sur le chantier où tous les ouvriers s’apprêtaient à quitter les lieux après avoir entendu la mauvaise nouvelle, quelques heures après le drame. Un responsable du chantier a indiqué avoir alerté le SAMU vers 11 h 30. L’ambulance est arrivée une quinzaine de minutes plus tard. La victime était encore en vie, et ce n’est qu’à l’hôpital que les médecins devaient constater son décès. Le responsable ajoute que c’est la première fois dans sa vie qu’un tel incident se produit. « Nous n’avons pu rien faire pour le malheureux », a dit un de ses amis. La police, de même que le ministère du Travail, qui étaient sur les lieux hier, ont ouvert une enquête pour connaître les causes exactes de cet accident.
Selon l’enquête, le drame s’est produit aux alentours de 11 h 30, hier. La victime était affairée à monter un échafaudage au deuxième niveau du bâtiment en construction quand une rangée de quatre blocs d’un pan de mur s’est détachée et a atterri sur lui. Blessé, le maçon a été conduit à l’hôpital SSRN où son décès a été constaté.
Jacques Frederick Prophyre était employé par Mike Juanito André, un sous-contracteur pour le compte du contracteur principal, Marbobois Ltée. Selon nos informations, le contracteur principal était déjà sous le coup d’un prohibition order depuis le 23 avril dernier, à la suite d’une visite d’inspection des officiers de l’Inspectorat du Travail le 22 avril dernier sur le chantier. L’ordre a été émis le 23 avril 2014, lui interdisant d’utiliser des « tubular steel scaffolds along the building blocks and construction works at the uppermost floor level », interdisant de ce fait tous travaux de construction car les inspecteurs avaient décelé des risques de blessures corporelles sévères.
Le chantier a reçu au total trois visites des officiers du ministère les 8 mai, 18 juin et 10 juillet derniers. À la suite de la deuxième visite effectuée le 18 juin dernier, une contravention a  été servie au contracteur principal pour « failure to comply with the prohibition order ». Le dossier a été référé à la Prosecution Unit en vue de loger un procès à la Cour industrielle contre l’entrepreneur pour violation et non respect des lois ayant trait à la Occupational Health and Safety.