Patrick Ortuno, 50 ans et Laetitia Piedfert, 42 ans, deux Français en vacances à Maurice, se sont noyés hier après avoir été entraînés par une forte houle dans une cave à l’Île au Phare. Ils avaient quitté Pereybère hier matin vers 10 h 30 en compagnie de 15 autres touristes pour une journée d’excursion.
C’est vers 15 h 15 que la police a été alertée que deux touristes étaient tombés dans une cavité à l’Île au Phare. Mandés sur les lieux, des éléments de la National Coast Guard et de la Helicopter Squad n’ont rien pu faire.
Danraj Naraynen, un pêcheur de Vieux-Grand-Port, nous raconte que c’est en voyant des gens accourir vers les lieux de l’accident qu’il s’est rendu compte que quelque chose de grave se passait. Selon les témoins sur place, c’est une forte houle qui a entraîné les deux touristes dans la cavité. Tous deux s’étaient éloignés de leur groupe pour prendre des photos du cadre.
Comme beaucoup d’autres personnes dont des skippers, notre interlocuteur a lui aussi essayé de leur porter secours en leur envoyant des bouées mais vu la dangerosité des lieux, il n’a rien pu faire.
Les éléments de la NCG sont parvenus à extirper le corps de Patrick Ortuno vers 17 heures Il aura fallu l’intervention des membres d’élite du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) pour extirper celui de Laetitia Piedfert. Les opérations ont pris fin vers 18 heures.
L’examen post-mortem pratiqué par le médecin légiste de la police, le Dr Monvoisin, a attribué les deux décès à une asphyxie par noyade.
Une enquête a été initiée par le poste de police de Vieux-Grand-Port en collaboration avec la Criminal Investigation Division (CID) de Mahébourg sous la supervision de l’ACP Maunkee.