Le verdict est tombé en début d’après-midi en Cour d’Assises. Poursuivi sous une charge de possession de drogue, Sabena Jafer écope de dix ans de prison alors que Marianne Rossan,  également trouvée coupable de trafic de drogue, a été condamnée à 20 ans de prison. En prononçant la sentence le juge Benjamin Marie-Joseph a une fois de plus souligné l’importance de faire preuve de sévérité dans les cas de drogue. Marianne Rossan  avait pris un colis contenant de l’héroïne de Sabena Jafer aux alentours du Champ-de-Mars le 14 novembre 2009.
Les coaccusées Bibi Sabena Jafer et Marianne Rossan avaient été jugées le 11 avril dernier coupables de possession de 228,9 grammes d’héroïne par le juge Benjamin Marie-Joseph siégeant en Cour d’assises. Bibi Sabena Jafer avait été arrêtée par l’ADSU le 14 novembre 2009 alors qu’elle s’apprêtait à livrer un colis à Marianne Rossan. Lors de son arrestation, elle avait expliqué qu’elle avait reçu des instructions de la part d’un certain Sardar qui lui téléphonait de la prison et avec qui elle entretenait une relation amoureuse après le décès de son époux. Le détenu, un étranger qui avait partagé la cellule du défunt mari de Sabena Jafer, lui aurait demandé de remettre ce colis à Marianne Rossan et l’aurait promis le mariage une fois qu’il aurait retrouvé sa liberté. Elle avait indiqué ne pas savoir ce que contenait le sac jusqu’à ce que la police l’interpelle. La police avait effectué un controlled delivery exercise afin de coincer l’autre accusée. Aussitôt que Sabena Jafer avait livré le colis, la police avait également arrêté Marianne Rossan.
Le DPP avait décidé de ne pas poursuivre Bibi Sabena Jafer pour trafic de drogue mais pour possession, alors que Marianne Rossan était poursuivie pour possession et trafic. Le juge Benjamin Marie-Joseph a conclu que tous les éléments de trafic de drogue avaient été prouvés beyond reasonable doubt. L’accusée No 1, Bibi Sabena Jafer, était défendue par Me Gavin Glover SC, assisté de Me Rishi Bhoyroo. Marianne Rossan, elle, avait retenu les services de Me Rama Valayden, assisté de Mes Shameer Hossenbaccus et Zaanab Mirasaib. Elle a plaidé non coupable. Me Rama Valayden avait fait part de son souhait hier de faire une plaidoirie concernant la sentence.
En prononçant la sentence ce matin, le juge Benjamin Marie Joseph a expliqué qu’il avait pris en considération les preuves dans cette affaire ainsi que les plaidoiries des avocats de la défense. À noter que l’homme de loi de Marianne Rossan, Me Rama Valayden a plaidé hier pour qu’une minimum sentence lui soit imposée compte tenu de sa situation familiale. L’avocat a fait ressortir que Marianne Rossan était mère de huit enfants dont trois habitent toujours avec elle. Cependant le juge a fait ressortir que les accusés étaient en possession d’une importante quantité de drogue et que ce genre de délit exige une sentence sévère compte tenu des effets néfastes causés par la prolifération de la drogue dans la société. Le juge a aussi soutenu que les deux accusées étaient en contact avec un réseau bien organisé à la prison et que dans ce cas « they could not have been unaware of the character of these persons. It is difficult to accept that they naively accepted et got carried away by emotions », a soutenu le juge Benjamin Marie Joseph. Sabena Jafer et Marianne Rossan ont ainsi été condamnées à 10 et 20 ans de prison et à payer chacune une amende de Rs 5000.