Les frères Aulum, nommément Aslam et Ameer, soupçonnés d’avoir blanchi de l’argent provenant du trafic de drogue, et ce sous les instructions du trafiquant notoire Peroumal Veeren, ont été convoqués par l’ICAC hier. Ameer Aulum a été provisoirement inculpé de blanchiment d’argent et a été traduit devant le tribunal de Port-Louis, où il a recouvré la liberté contre une caution de Rs 15 000 et la signature d’une reconnaissance de dettes de Rs 50 000. Son frère Aslam, dit « gro kawle », a lui aussi été convoqué par la commission anti-corruption, qui voulait connaître sa relation avec Peroumal Veeren. Il devrait comparaître au tribunal de Port-Louis aujourd’hui, où une inculpation provisoire de blanchiment d’argent devrait être retenue contre lui.
Aslam Aulum avait purgé une peine de huit ans de prison pour trafic de drogue et avait fait la connaissance de Peroumal Veeren en cellule. Les acquisitions des deux frères Aulum ont été scrutées par les enquêteurs de l’ICAC lors de leur interrogatoire. Ameer, qui travaille dans le secteur portuaire, aurait acquis un bungalow situé à Cap-Malheureux, estimé à Rs 15 M. Les enquêteurs l’ont aussi interrogé sur l’achat de deux véhicules tout-terrain. Aslam, dont le nom figure dans le « karne laboutik » de Peroumal Veeren, avait, lui, intéressé les enquêteurs de l’ICAC en raison de la valeur des biens possédés récemment.