Un nouveau renvoi a été nécessaire ce matin en Cour d’assises, où le juge président Benjamin Marie-Joseph devait rendre son verdict. En effet, jeudi dernier, alors que le jugement dans le procès intenté à Curly Chowrimootoo, alias Tinana, 26 ans, et à son frère Steven Abraham Chowrimootoo, 32 ans – tous deux poursuivis pour trafic d’héroïne –, était prévu aux Assises devant le juge Benjamin Marie Joseph, celui-ci a été renvoyé à ce matin. Mais ce matin, le juge a dû le reporter une nouvelle fois, en l’occurrence pour le vendredi 4 juillet.
Rappelons que Steven Chowrimootoo avait plaidé coupable alors que son frère, Curly Chowrimootoo, avait plaidé non coupable. Lors des plaidoiries, l’avocat de Curly Chorimootoo, Me Vikash Rampoortab, s’était attardé sur le fait que Steven Chowrimootoo avait lui même indiqué à la police que son frère n’était pas impliqué dans le trafic de drogue. Il était revenu sur la déposition de l’accusé en Cour, racontant les événements précédant le jour de son arrestation.
Curly Chowrimootoo, marchand ambulant de profession, et Steven Chowrimootoo, charpentier, sont poursuivis sous une charge de “wilfully, unlawfully and knowingly possess dangerous drugs for the purpose of distribution”. Sous une première charge, il leur est reproché d’avoir, le 16 mai 2011, Avenue de l’Indépendance, à Quatre-Bornes, été retrouvé en possession de 61,7 g d’héroïne, drogue contenue dans un sac en plastique noir sous ruban adhésif, et de possession de 52,37 g d’héroïne sous la deuxième charge. Steven Chowrimootoo est représenté par Me Christophe Lactive, avocat commis d’office.
Rappelons qu’il y a quelques années, le juge Paul Lam Shang Leen, alors responsable de la Cour d’assises, s’était trouvé dans une situation similaire à celle du juge Benjamin Marie-Joseph. Il s’agissait là aussi d’un procès pour trafic de drogue, qui concernait Dharmarajen Sabapathee et son épouse. Alors que cette dernière était en liberté sous caution, elle avait disparu dans la nature. On devait apprendre plus tard qu’elle avait pu quitter le pays par la mer. Quant au jugement, après quelques renvois, le juge Lam Shang Leen a fini par le rendre.