Deux ans après son institution par la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, la Commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ancien juge de la Cour suprême, Paul Lam Shang Leen, est confrontée par une ligne de résistance venant des rangs du gouvernement. Le Senior Member at the Bar, et également Chairman de la Law Reform Commission et de la Gambling Regulatory Authority, Me Raouf Gulbul, qui est, de surcroît l’un des Legal Advisers du Premier ministre et leader du MSM, Pravind Jugnauth, s’attaque de front au fondement juridique de la commission d’enquête en affirmant en substance qu’« aucune action au criminel ne peut être initiée directement des faits versés devant la commission d’enquête ». Ensuite, le candidat battu du MSM aux élections générales du 10 décembre 2014 dans la circonscription No 3 continue à refuser de « Step Down » du chairmanship de la GRA et de la Land Reform Commission. Pour sa part, le Deputy Speaker de l’Assemblée nationale, Me Sanjeev Teeluckdharry, s’est permis d’accuser la Commission d’enquête sur la drogue de mudslinging après sa tentative échouée de bloquer son audition, jeudi, par le truchement d’une demande d’injonction de la Cour suprême la veille. Toutefois, la semaine écoulée a été marquée par les révélations accablantes et Viva Voce de la junior Tisha Shamloll.