De nombreuses interventions de la brigade antidrogue ont eu lieu à travers l’île ce jeudi, aboutissant à l’arrestation de huit personnes pour possession et vente de stupéfiants. L’augmentation des opérations de l’ADSU est un des principaux objectifs du Commissaire de Police (CP) Mario Nobin.
La première intervention a eu lieu vers 7 h 15. Un maçon de 24 ans habitant New-Grove qui se trouvait à un arrêt d’autobus non loin de l’hôpital Jawaharlal Nehru a été interpellé avec 15 tablettes de Rivotril, sans ordonnance. Avouant qu’elles étaient destinées à la revente, les policiers ont perquisitionné son domicile, mais n’y ont trouvé aucune substance interdite. Le maçon est actuellement en détention, la cour ayant objecté à sa remise en liberté conditionnelle.
À 7 h 50, une autre escouade de l’ADSU a effectué une perquisition à Morcellement Boucan, Grand-Baie. Douze doses d’héroïne ainsi que des objets ayant été utilisés pour leur confection ont été saisis chez un technicien de maintenance. La police l’a placé en détention policière. Toujours dans le Nord, un habitant de Vallée-Pitot de 32 ans a été intercepté rue Militaire, Plaine-Verte, en possession d’une dose d’héroïne de 0, 13 g. Traduit en cour, il a été libéré sous caution. Vers 10 h 15, un septuagénaire a été arrêté à Vallée-des-Prêtres. Cet habitant de Caro Lalo a été intercepté rue Bernardin de Saint-Pierre avec huit pouliahs de gandia.
Une autre intervention a eu lieu, dans l’Est cette fois-ci, à Centre-de-Flacq, aboutissant à l’arrestation d’un tailleur de pierre de 23 ans habitant Poste-de-Flacq. Celui-ci a été aperçu remettant de l’argent à un habitant de la localité, par une fenêtre, en échange d’un colis enrobé de ruban adhésif noir. Il a été intercepté quelques minutes plus tard avec ce qui s’est révélé être trois doses d’héroïne. Une perquisition musclée du domicile du trafiquant présumé — la police ayant dû enfoncer la porte — a permis de mettre la main sur Rs 4 950 soupçonnées provenir de vente de stupéfiants. Le propriétaire des lieux a été arrêté bien qu’aucune drogue n’ait été retrouvée. Le tailleur de pierre a été remis en liberté conditionnelle alors que le présumé trafiquant demeure en détention policière.
La septième arrestation de cette journée a eu lieu dans le centre de l’île. Un quadragénaire habitant 16e Mile, Forest-Side, a été interpellé à la gare Jan Palach, à Curepipe, non loin des toilettes publiques, avec 0, 13 g d’héroïne. Enfin, vers 17 h, le domicile d’un habitant de Rivière-des-Créoles de 32 ans a été perquisitionné par des officiers de l’ADSU, assistés de ceux de l’Emergency Response Service (ERS). Un bong, neuf graines et une certaine quantité de feuilles de cannabis ont été saisis.