L’ADSU a effectué plusieurs opérations mardi dernier, menant à l’arrachage de 2 023 plants de gandia et trois arrestations. La première opération a eu lieu dans la région de Bel-Etang vers 9 h 50, avec la découverte de 29 plants mesurant entre 50 cm et 1 m dans un champ de canne. Vers la mi-journée, le survol d’une forêt à Verdun a révélé la présence de 73 plants de gandia mesurant entre 30 et 75 cm, avant que la même brigade ne se rende à Clémentia pour y découvrir 528 plants mesurant entre 10 cm et 1 m dans un autre champ de canne. Une autre opération dans la forêt de Pétrin a abouti à l’arrachage de 461 plants. La plus grosse saisie devait toutefois avoir lieu à Olivia, où 932 plants de gandia mesurant entre 5 et 25 cm ont été arrachés.
À 17 h, la Central Division de l’ADSU a procédé à l’arrestation d’un habitant de Cité Malherbes de 18 ans pour avoir vendu 36 doses de drogue synthétique à un ado de 17 ans habitant Eau-Coulée. Le présumé trafiquant a été placé en détention au poste de police de Petite-Rivière alors que le mineur a été conduit au centre de détention de Vacoas. La troisième arrestation a eu lieu à 18 h 25 à Camp-de-Masque. Deux feuilles de papier-alu contenant de la drogue synthétique ont été saisies sur un homme de 21 ans. Celui-ci a toutefois obtenu la liberté conditionnelle le même jour.