Trois dealers ont été arrêtés par l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU), jeudi, avec de la drogue. Ils sont soupçonnés de s’adonner à la vente de cannabis de synthèse.
Le premier suspect, âgé de 30 ans, n’a pas froid aux yeux. Il s’est déplacé tôt le matin pour écouler du cannabis synthétique près du poste de police de Rose-Hill. Selon les enquêteurs, sa clientèle serait composée des collégiens de cette région. Le dealer avait l’intention de se rendre sur la gare quand il a été appréhendé avec 16 doses dans sa poche, une certaine quantité de cannabis et une somme de Rs 2 025 soupçonné de provenir de la vente de drogue. Il a nié être un dealer au cours de son interrogatoire. La police a perquisitionné sa maison à la rue Dr Maurice Curé à Trèfles, mais aucun objet compromettant n’a été retrouvé. Il a été traduit au tribunal de Rose-Hill le même jour où une accusation provisoire de Drug dealing with aggravating circonstances a été logée contre lui. Vu la gravité de ses actes, la police a objecté à sa demande de remise en liberté conditionnelle. Il demeure en détention préventive.
À Vacoas, c’est un jeune de 27 ans qui a été arrêté sur la base de certains renseignements. Au cours d’une fouille chez lui, la police est tombée sur 26 doses de cannabis de synthèse et une somme de Rs 17 300 qui provient de la vente de drogue. Une accusation provisoire de Possession of cannabinoid for the purpose of selling a été logée contre lui.
Dans la même région, une équipe de l’ADSU de la Western Division a mis la main sur un jeune de 22 ans qui avait en sa possession 10 doses de cannabis synthétique qu’il devait livrer à ses clients. Placé en état d’arrestation, il fait face à une charge provisoire de Possession of synthetic cannabinoid for the purpose of distributing.