Ils n’ont aucun endroit où aller depuis que leurs maisons ont été endommagées par le cyclone et les pluies torrentielles de janvier.

Ces sinistrés, qui attendent une maison de la NHDC depuis 20 ans, entament aujourd’hui une grève de la faim depuis 12h30 pour réclamer le droit au logement