Les membres de la Mauritius Society of Authors (MASA) se mobilisent en vue de l’Assemblée générale extraordinaire prévue le dimanche 2 octobre. Trois motions, à savoir la dissolution du Board, la modification des statuts de la MASA et le report des élections pour le 23 octobre, seront présentées ce jour-là.
La MASA tiendra une assemblée extraordinaire le 2 octobre prochain en vue d’avaliser la tenue des élections partielles le même jour, pour remplacer cinq membres démissionnaires. Mais des membres ont prévu un autre scénario pour ce jour-là. Trois motions visant à « mettre de l’ordre à la MASA » seront ainsi présentées.
Tout d’abord, Mario Armel proposera la dissolution du Board. Arno Calou suivra avec une motion pour demander la tenue de nouvelles élections le 23 octobre en vue d’élire sept membres pour siéger sur le conseil d’administration. De son côté, Richard Hein proposera la modification des statuts de la MASA, afin d’inclure cinq membres du secteur musical sur le Board.
Ces motions ont été discutées avec le ministre de la Culture, lors d’une rencontre à son bureau. « Le ministre nous a fait comprendre que notre avenir est entre nos mains. C’est à nous de prendre les mesures nécessaires pour apporter des changements à la MASA », déclare Arno Calou.
Le regroupement d’artistes qui a présenté ces motions à la presse ce matin invite ainsi les membres de la MASA à prendre leurs responsabilités. « C’est l’occasion ou jamais de mettre de l’ordre à la MASA ».
De son côté, le député Jean-Claude Barbier, qui est également enregistré comme auteur-compositeur à la MASA, a fait ressortir que la MASA est « over staff » et que selon son financial statement 2009, Rs 14 millions ont été déboursées au cours de l’année pour payer les employés. Il se demande ainsi comment la SACEM à La Réunion peut fonctionner avec cinq à six personnes, alors que la MASA compte plus de 30 membres du personnel.
Justifiant leur présence au sein de ce regroupement alors qu’ils sont aussi candidats pour les partielles, Arno Calou et Jean-Claude Barbier déclarent que c’est pour parer à toutes les éventualités qu’ils se présentent à ces élections. « Nous sommes toutefois confiants que la motion pour la dissolution du Board passera et que nous irons vers de nouvelles élections ».
Les artistes sont donc invités à venir à l’assemblée générale extraordinaire le dimanche 2 octobre à 9 h 30, au Collège St Mary’s, Rose-Hill.