Utiliser les percussions et les tambours africains comme outils de divertissement et de détente lors des Team building programs et des workshops dans les entreprises. Tel est le concept du Drum Café. Johan Leste, percussionniste expérimenté, s’est lancé dans cette activité il y a trois ans, soutenu par ses camarades musiciens du groupe Bwa Maron. Il nous parle d’un concept original et ludique qui prend de l’ampleur à Maurice.
Faire résonner les rythmes des percussions dans le but de se détendre, de s’amuser et de se divertir sur son lieu de travail; côtoyer ses collèges dans une ambiance différente; s’initier aux tambours africains et aux différents types de percussions : tels sont les principaux objectifs du Drum Café. Pour s’adonner à cette activité, nul besoin d’être doué dans le domaine, confirme le percussionniste Johan Leste. Du moment que le participant a le rythme dans la peau, c’est gagné !
C’est en Afrique du Sud que le concept de Drum Café a vu le jour. Déjà présent dans des pays comme l’Inde et l’Italie, il a été importé à Maurice par le Sud-Africain d’origine italienne Alexandro Masselli. Cette activité consiste à rassembler plusieurs personnes d’une même entreprise autour de la musique.