L’accord de non-double imposition entre Maurice et l’Inde a fait une nouvelle fois l’objet de discussions entre les dirigeants des deux pays. C’était samedi à Washington, où le ministre des Finances Xavier-Luc Duval a eu l’occasion de s’entretenir avec son homologue indien Palaniappan Chidambaram.
Interrogé à la mi-journée, Xavier-Luc Duval – qui vient de rentrer de mission ce matin – s’est gardé de révéler la teneur des discussions avec son homologue indien, faisant comprendre qu’il doit d’abord en informer ses collègues du Conseil des ministres. Il a cependant indiqué que le tête-à-tête avec le ministre indien des Finances constituait le point fort de ses différentes rencontres à Washington. Les discussions, admet-il, se sont déroulées « dans une bonne ambiance », soulignant que la partie indienne s’apprête à fixer une date pour une nouvelle réunion du “Joint Working Group” sur le DTA. A noter que les autorités mauriciennes avaient officiellement sollicité cette rencontre auprès du gouvernement indien et avaient souhaité que celle-ci ait lieu fin septembre ou début octobre 2013.  Xavier-Luc Duval a également indiqué que la rencontre avec Palaniappan Chidambaram a permis de passer en revue les relations économiques bilatérales.
Le Grand Argentier, qui rentrait de la conférence annuelle du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale, a annoncé que, lors de son court séjour à Washington, il a eu l’occasion de s’entretenir avec la directrice du département pour l’Afrique au sein du FMI, Antoinette Sayeh, ainsi que de hauts responsables du département africain de la Banque mondiale, les ministres des Finances du Gabon, du Togo et de Sao Tomé, entre autres.
De la conférence annuelle conjointe FMI–BM, il dira que les réformes mises en place par ces deux institutions ont été au coeur des discussions ainsi que les enjeux économiques globaux. La conférence, a-t-il déclaré, s’est tenue à un moment où la reprise économique aux États-Unis ainsi qu’au Japon semble se maintenir, alors que l’Afrique, elle, continue de maintenir le tempo. « Ces nouvelles sont de bon augure pour l’avenir », a ajouté Xavier-Luc Duval.
Par ailleurs, le ministre des Finances s’est vu décerner, pour la deuxième année consécutive, le trophée d’« African Finance Minister of the Year » par la revue Africa Investor lors d’une soirée organisée dans le cadre d’un sommet sur l’investissement et le développement des affaires en Afrique.