Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères, est attendue à Maurice dans le courant de l’année prochaine afin de conclure un accord portant sur le Traité de non double imposition avec le gouvernement mauricien, a annoncé cette semaine le ministre des Affaires étrangères Arvin Boolell, qui répondait à des interpellations de l’Opposition dans le cadre de l’exercice du Committee of supply.
Le ministre a aussi fait mention de la possibilité que le ministre indien des Affaires étrangères effectue une visite à Maurice dans le sillage des discussions sur l’accord de non double imposition entre Maurice et l’Inde.
Le texte de l’accord cadre a déjà été soumis au gouvernement rwandais et a déjà été évoqué avec le président du Rwanda, Paul Kagame. « Nous attendons leur approbation », a déclaré le ministre des Affaires étrangères.
Arvin Boolell a aussi évoqué la stratégie mauricienne visant à travailler avec les pays avec lesquels nous avons une complémentarité. Dans ce contexte le service de coopération régionale du ministre a eu des sessions de travail avec plusieurs institutions du pays dont le BOI, Entreprise Mauritius, la MEXA dans le but d’identifier les problèmes rencontrés à leur niveau et assurer une meilleure coordination. Arvin Boolell a aussi évoqué la récente réunion ministérielle de l’IOR et le choix de Maurice pour être le siège de la Virtual University.
Le ministre des Affaires étrangères a également évoqué les discussions en cours au niveau de l’OMC, notamment en ce qui concerne la sécurité alimentaire, les pays les moins avancés, la possibilité que les facilités « duty free, quota free » prévues dans le cadre d’AGOA soient étendues aux LDC.